AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

Dur dur le réveil... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Astaroshe

avatar

Surveillant(e)


Messages : 40
Experience : 66
Date d'inscription : 18/11/2009
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Situation : Surveillante

Sky-Children
Arme: Une simple dague en général
Nom de la Bête: Angriff
Type de Bête: Tigre blanc à dents de sabre

MessageSujet: Dur dur le réveil... [Libre]   Sam 10 Avr - 0:54

[Suite du scénario donc ^^'...]

Quel trou noir... Avait-elle vraiment vieilli au point de se faire bêtement avoir ainsi lors d'un combat et terminer à l'hôpital? Enfin, ça semblait être trop bien équipé pour une simple infirmerie d'institut. En même temps, ses pauvres yeux endoloris avaient du mal à distinguer son envirronement. En revanche, ses oreilles avaient entendu le "bip" caractéristique de l'appareil qui mesure les battements du coeur. Elle le connaissait si bien ce bruit... C'était le premier élément qu'elle avait entendu à son réveil à l'hôpital après son accident de voiture quand elle avait 10 ans à peu près. Aely tenta encore de glâner quelques informations mais rien de bien concret et de certain.

Plus tard, Aely avait laissé place à Astaroshe avec un corps assez en mauvais état. On aurait dit la première prise de contrôle de la deuxième consicence. Ca avait été si douloureux, si dur à reprendre le contrôle. Comme cette fois là, Ast était en train de trembler comme une feuille dans son lit. Elle sentait à peine ses bras et ses jambes, le sang pulsait à ses tempes et elle avait froid. Impossible aussi de rassembler ses esprits pour le moment, c'était un chaos total. Recroquevillée sur le côté, face à la fenêtre, elle attendait que ça se calme de soi même et le sommeil la gagna.

Au réveil définitif, son corps s'était calmé et avait reprit possession de ses moyens suivant les circonstances: c'est à dire que la jeune femme pouvait se mouvoir mais limitée par les effets secondaires qu'un poison paralysant peut laisser dans tous vos muscles. Sa vue n'était pas totalement nette non plus, elle ne distinguait que les silhouettes. C'est pourquoi Ast était incapable de dire s'il y avait quelqu'un dans le lit à côté du sien.
Elle tenta de parler mentalement à Angriff mais en vain, il semblait être encore endormi, reclu dans un coin de son esprit, emmuré derrière une barrière mentale solide. La malade fixait le plafond en silence quand une infirmière accompagné d'un médecin entrèrent. Ses yeux tentèrent d'avoir une vue plus nette sans résultats, mais au moins elle réussit à les entendre et leur parler convenablement.


Mademoiselle von Rosen je présume?
Oui... C'est bien cela.
Je suis le docteur Argenman, c'est moi qui vous aie reçu . Je vais vous poser quelques questions pour voir si vous avez bien récupérer.

Ast acquiesca.

Quels sont vos prénoms?
Astaroshe Aeliclya.
Votre date de naissance?
8 mai...
Votre âge?
21 ans.
Avez vous des frères ou des soeurs?
Un grand frère, Raphaël.
Savez quel jour nous sommes?
Cela dépend du temps pendant lequel j'ai dormi.

Le médecin laissa échapper un petit rire.

Vous ne manquez pas de logique...A première vue tout va bien donc.

Puis il commença par l'examiner rapidement: tension, réaction de l'iris à la lumière, réflèxes, ... L'infirmière elle, prenait tout en notes.

Vous nous avez fait extrèmement peur. Lorsque vous êtes arrivés et que je vous ai vue, votre corps quasi entier était paralysé, aucune réaction. J'ai bien cru qu'on vous perdrait tellement votre coeur était lent tout comme votre respiration. Heureusement que vous aviez eu le temps de dire qu'il s'agissait d'un poison avant que votre mâchoire ne soit également paralysée, cela n'a rendu l'intervention que plus rapide.

Quand pourrais-je reprendre le travail?

J'ai bien peur qu'il ne faille attendre, nous avons encore des analyses à faire et suivant les résultats, peut être de la rééducation. En attendant, votre famille a été prévenue. Ils ne peuvent venir mais vous contacteront lorsque je les aurais avertis des nouveaux résultats.

Bien.

Puis elle se rappuya contre la tête de lit qui avait été surélevée pour le petit examun. Le médecin sortit suivi de l'infirmière, la laissant seule à nouveau avec ses souvenirs. Evidemment, ce n'était pas elle qui avait combattu mais elle ressentait l'amertume qu'avait éprouvé Aely. Se faire battre par des gamins...s'être faite avoir aussi facilement... Deviendrait-elle lassée de tout cela? Pourtant cela lui plaisait... Ast secoua la tête pour chasser toutes ses idées de sa tête. Ce n'était pas les siennes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohko Minamoto

avatar

3ème Année/Admin


Messages : 329
Experience : 318
Date d'inscription : 02/07/2009
Age : 26
Age du personnage : 17 ans
Situation : Célibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Aya
Type de Bête: Renard-Dragon/Humanoïde

MessageSujet: Re: Dur dur le réveil... [Libre]   Jeu 13 Mai - 0:17

[Suite de => Hôpital - un Étrange réveil]

Je me dirigeais vers la chambre de Astaroshe après avoir laissé Serena, Aya et Hayate partir à l'Institut... Je ne voulais pas laissez la petite fille et Serena seule, j'ai donc préféré envoyé Aya avec elles, je savais me défendre personnellement, puis, je voulais prendre des nouvelles des blessées...
Arrivant devant la porte d'une chambre, chambre de Astaroshe, je m'arrêtais... fixant celle-ci... Mes mouvements étaient durs, j'avais du mal à marcher... mais il le fallait... je comptais après retourner à l'Institut m'occuper du travail en retard...
Je soufflais alors, ma main en direction de la poignet, je tournais celle-ci et pénétrais dans ce lieu, illuminait, baignait par la lumière... le soleil était face à la fenêtre. J'avançais vers le lit de la surveillante, m'assis sur une chaise, je la fixais, mon regard sanglant pénétrant le sien...


"Comment allez-vous? Rien de grave?"

Je la fixais, inquiet, me demandant comment elle se sentait, ce qu'elle ressentait... j'espérais qu'elle n'était pas trop abattut, de toute manière, il ne fallait pas qu'elle soit abattu, elle était surveillante, elle était donc forte... elle ne pouvait pas se faire battre si facilement... J'étais dans mes pensés... comment s'était-elle fait avoir, les élèves de ces années ne pourraient pas battre une surveillante de ce niveau... il y avait donc une raison à cela... et j'allais la trouver! Je fixais donc Astaroshe... attendant, me demandant si elle allait être honnête ou alors si elle allait mentir... Mon regard sérieux et sincère, fixait le visage de la femme, mes bandage se voyaient du à ma chemise légèrement ouverte par la faute de Yuna... j'espèrais vraiment qu'elle allait bien... et que ses blessures n'étaient vraiment pas trop grave...





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsubasa-gkn.forumsactifs.net
Astaroshe

avatar

Surveillant(e)


Messages : 40
Experience : 66
Date d'inscription : 18/11/2009
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Situation : Surveillante

Sky-Children
Arme: Une simple dague en général
Nom de la Bête: Angriff
Type de Bête: Tigre blanc à dents de sabre

MessageSujet: Re: Dur dur le réveil... [Libre]   Sam 15 Mai - 0:04

Le temps de quelques secondes, ou minutes...ou peut être encore le temps de quelques heures, elle ne le savait pas, ses yeux s'étaient fermés mais elle n'avait pas dormi. Bien au chaud sous les couvertures, son corps était allongé sur le côté de manière à être en face de la fenètre et dos à la porte. Son esprit tentait de ne penser à rien, chose plus difficile que ce qu'on croit en général. Il y arrivait parfois, le noir absolu envahissait tout alors et le temps s'écoulait à son rythme. Une infirmière passa à un moment pour vérifierque tout allait bien et la jeune femme eut même le courage de se tourner, d'ouvrir les yeux pour demander si elle était la seule de l'institut à s'être retrouvée ici. L'infimière lui dit que d'autres élèves étaient là avec des blessures plus ou moins graes mais que tous s'en sortiraient s'en trop de difficultés d'après ce qu'elle savait. Ast se contenta d'acquiescer et repartit à la recherche du vide...
Cela dura jusqu'à ce que la porte s'ouvre de nouveau. Sans chercher à comprendre et encore moins à savoir, elle se tourna pour se mettre sur le dos et voir le nouvel arrivant. Ce dernier n'était autre que l'actuel pilier du ciel...ils l'avaient donc eu lui aussi pourtant d'après les échos qu'elle avait entendu, il était assez doué...tout comme son prédesseceur d'ailleurs si les souvenirs qu'elle avait encore de lui étaient exacts. La surveillante ne dit rien, le laissant prendre la parole en premier, en profitant pour l'observer, voir ce qui n'allait pas. Son regard -enfin redevenu 'normal'- remarqua vite ce qui clochait chez lui: des bandages au niveau du torse. Son esprit lui mit quelques secondes à comprendre convablement les simples questions posées, ne pouvant encore se focaliser sur deux choses en même temps. Ce n'est que d'une voix éreintée qu'elle répondit.


Physiquement...j'ai l'impression d'avoir pris la pire cuite de ma vie, d'avoir de l'arthrose à toutes mes articulations et de ne pas contrôler tout mes mouvements à ma guise...

Elle réussit néanmoins à se redresser encore un peu pour être plus confortablement installée et parler plus librement à Yohko. Sa main se saisit d'un verre d'eau sur la table de chevet rempli par l'infirmière précédemment pour qu'elle puisse boire et reparler avec une voix plus claire.

Après...je ne sais pas pour toi mais je n'arrive plus à parler à ma chimère, Angriff est comme bloqué tout au fond...C'est la première fois que nous avons subis quelque chose ainsi... et Aely a pris un sacré coup au moral également...

Ce n'est qu'après qu'elle réalisa qu'Aely avait été mentionnée. Ses yeux se fermèrent quelques instants et se rouvrirent. Autant tout dire maintenant, de toute façon, Ast était trop épuisée pour se fatiguer encore à trouver des excuses. Elle ne dit donc rien de plus à son sujet mais si le jeune homme posait des questions, elle y répondrait sincèrement.

Excuse moi de t'ennuyer avec tout ça mais se réveiller à l'hôpital avec un corps à moitié HS n'est pas l'idéal... si tu veux tout savoir, hier -si c'était bien hier- une chimère d'un de nos ennemis m'a mordu, injectant un poison paralysant dans mes veines... *voix aussi faible qu'un murmure* Et j'ignore pourquoi mais j'ai l'impression que c'est d'un banal...

La paralysie banale? Non ce n'est pas ce qu'elle avait voulu dire. Ce qui était banal chez elle, c'était les combats, enfin plutôt pour l'autre mais pour le corps c'était du pareil au même... et dire que sans poison elle les aurait eu facilement...Enfin bref...s'appitoyer sur son sort n'était pas son genre même si son corps ne lui laissait pas des masses d'options.

Et de ton côté? Quelles nouvelles? On m'a dit que d'autres élèves de l'institut étaient arrivés ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohko Minamoto

avatar

3ème Année/Admin


Messages : 329
Experience : 318
Date d'inscription : 02/07/2009
Age : 26
Age du personnage : 17 ans
Situation : Célibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Aya
Type de Bête: Renard-Dragon/Humanoïde

MessageSujet: Re: Dur dur le réveil... [Libre]   Dim 23 Mai - 17:06

Astaroshe - Physiquement...j'ai l'impression d'avoir pris la pire cuite de ma vie, d'avoir de l'arthrose à toutes mes articulations et de ne pas contrôler tout mes mouvements à ma guise...

Je la fixais d’un regard inquiet, elle semblait très épuiser vu le sien de regard, ses blessures semblaient l’avoir bien atteint, mais heureusement, elle allait s’en remettre !

Astaroshe - Après...je ne sais pas pour toi mais je n'arrive plus à parler à ma chimère, Angriff est comme bloqué tout au fond...C'est la première fois que nous avons subis quelque chose ainsi... et Aely a pris un sacré coup au moral également...

J’étais surpris par le fait que sa bête n’était plus en contact avec Astaroshe… pourquoi donc ? Le plus étranges étaient que ses élèves étaient tous très puissant, mais normalement, ils auraient dû avoir un niveau très faible… pour qu’une Surveillante soit dans cet état … ce n’était pas normal pour moi …


« Cela ne m’est pas arrivé, Aya est matérialisé depuis le début, peut être est-ce pour ça que vous ne pouvez communiquer avec la votre de bête… à moins que il y ait eu un détail avec vos adversaires… quelque chose qui a pénétré votre corps peut être …»

Je réfléchissais tout en discutant, parfois, ce que je disais n’était pas vraiment destiné à la surveillante, princesse du feu, et ancienne Pilier du Feu…

Astaroshe -
Excuse moi de t'ennuyer avec tout ça mais se réveiller à l'hôpital avec un corps à moitié HS n'est pas l'idéal... si tu veux tout savoir, hier -si c'était bien hier- une chimère d'un de nos ennemis m'a mordu, injectant un poison paralysant dans mes veines... *voix aussi faible qu'un murmure* Et j'ignore pourquoi mais j'ai l'impression que c'est d'un banal...


« … je comprends, et vous ne m’ennuyez pas, mon corps aussi était HS dès mon réveil… »

Je rougis légèrement alors, me souvenant de ce qui s’était passé avec Yuna… je revins ainsi rapidement à la réalité, pour pas que Astaroshe pose une question qui pourrait me troubler ou quoi.

« Ce n’est pas d’un banal, c’est anormal je trouve personnellement… ce sont des élèves, et ils n’avaient pas de tel capacité… c’est anormal… de tels capacités ne peuvent évoluer très rapidement… il y a dû y avoir quelque chose… Mlle… Surtout, ne pensez pas être faible, vous ne l’êtes pas… cela était anormal… et je vais tenter d’informer l’administration… »

Astaroshe - Et de ton côté? Quelles nouvelles? On m'a dit que d'autres élèves de l'institut étaient arrivés ici.

« Je fus un des élèves qui fut installé ici… Loo est la seconde élève… nous sommes un total de trois à être à l’hôpital… Pour ma part, je n’ai rien de grave dorénavant, quelques blessures, et un œil non-fonctionnel, mais cela est temporaire… »

Je touchais le pansement sur mon œil du bout des doigts, avec délicatesse, puis je fixais Astaroshe…

« J’espère que vous vous rétablirez assez vite… personnellement, je vais tenter de savoir comment ils sont arriver à un tel niveau et pourquoi ils en voulaient à la petite fille… »





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsubasa-gkn.forumsactifs.net
Astaroshe

avatar

Surveillant(e)


Messages : 40
Experience : 66
Date d'inscription : 18/11/2009
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Situation : Surveillante

Sky-Children
Arme: Une simple dague en général
Nom de la Bête: Angriff
Type de Bête: Tigre blanc à dents de sabre

MessageSujet: Re: Dur dur le réveil... [Libre]   Mer 2 Juin - 13:05

Ah! Quelque chose lui comprima la tête soudainement puis elle sentit comme un pic de glace transpercer son cerveau de part en part, brièvement certes mais non sans douleurs. Sa main fut prise d'un tremblement incontrôlable qui fut aussi rapide qu'un éclair mais qui réussit à la destabiliser... Aely ou Angriff? Impossible à déterminer mais c'était un des deux. Heureusement, cela arriva lors d'un silence ainsi la jeune femme ne perdit rien des paroles du pilier.
Anormal...Loo touchée...pas étonnant, quand on est la folle des glaces et qu'on attaque que en mode bourrin il arrive forcément un moment où on échoue. La surveillante se massait le front d'une main, les yeux fermés, tentant encore de mettre de l'ordre dans ses pensées. La mention de son oeil non fonctionnel l'aida à y parvenir. L'opinion d'Aely commença à se méler à la sienne lui faisant dire ce qui habituellement, ne sortirait pas de sa bouche. Ses yeux se rouvrirent et elle se redressa, fixant le jeune homme.


Non... ce qui est banal, ce sont les blessures. Pour quelqu'un comme moi, en avoir est à la fois une aide et un handicap, il suffit de savoir comment le tourner à son avantage.

Elle tendit sa main vers Yohko, son index montrant son oeil invalide puis toucha son front. Sa voix devint tout à coup ferme et nette, comme si elle avait oublié toute la douleur et comme si Aely avait prit sa place.

Cet oeil dont tu ne peux plus te servir peux t'aider à gagner en agilité et réflexe si tu penses en manquer. Certes tu n'es plus un débutant mais les derniers combats nous ont prouvé que rien ne devait être rejeté. Profite du temps où tu es aveugle pour développer ton instinct. Apprend à écouter, combat les yeux bandés pour sentir les prochains coups. Ne te base jamais sur un seul élément ou tu es mort, c'est la loi. Apprend à tous les maîtriser et à avoir toujours une solution de secours.

En echo, dans sa tête, résonnait la voix de son maître qui lui avait dit les mêmes paroles. La scène était restée gravée dans sa mémoire. Elle était à terre, une fois de plus, le bâton de chêne de son maître sous sa gorge "tu as perdu car tu ne te bases que sur tes yeux", voilà ce qu'il lui avait dit et dés le lendemain, elle combattait les yeux bandés.
Puis prise d'un soudain regain d'énergie et de volonté, elle décida de se lever. Tout d'abord ses jambes basculèrent dans le vide puis ses bras l'aidèrent à descendre du lit en hauteur. Le sol était froid mais que ses nerfs ressentent ce froid était bon signe. Ses cheveux tombèrent en cascade autour de son visage et dans son dos. Elle s'appuya sur le lit, encore un peu incertaine, quelques muscles étant encore raide à cause du poison. Une fois stable, elle reprit mais moins fermement, plus... "à la Asto".


Crois-en mon expérience...la vitesse est primordiale et quoiqu'on dise sur notre prétendue 'civilité', la loi du plus fort prédomine toujours...

Son esprit se préoccupa ensuite de nouveau sur les disparus. L'un d'eux était déjà apparu mais elle ne le voyait pas. Angriff se tenait assis à côté de Yohko, mesurant à peu près un mètre au garrot. Il ne disait rien, il ne pouvait pas. Le traumatisme infligé par le poison avait crée une barrière mentale entre eux comme une espèce de protection pour éviter que le poison ne passe d'un compagnon à l'autre, bien que ce dernier ne touche que les muscles. Angriff posa donc une patte doucement sur une jambe de Yohko tout en levant son regard bleu acier sur lui. Il ne lui demandait rien, il signalait juste sa présence avant de tenter d'aller vers sa compagne.
En effet, le tigre savait qu'elle avait souffert à l'instant car la douleur mentale provoquée était de sa faute. Il avait essayé de lui parler, tout simplement. Il espérait désormais que se montrer à elle suffirait pour briser la barrière mentale. Angriff se sentait perdu, le choc avait été dur pour lui aussi et il avait entendu tout ce qu'avait dit Ast néanmoins il parvenait à réfléchir correctement. Il croyait même que c'était Aely qui avait prit les commandes. Finalement, laissant Ast dans sa réflexion, il s'adressa à Yohko.


Aely est jeune mais elle combat souvent et la faiblesse lui est insoutenable c'est pour cela qu'elle t'a donné ce conseil, libre à toi de le suivre ou non mais sache que vous ne pouvez être comparés...comme tout le monde nous avons certains secrets et ici ils font la différence. En attendant... il serait étonnant qu'elle ne revienne pas à l'institut d'ici demain, le temps d'avoir des nouvelles de la famille.

[Désolée du retard mais en ce moment je révise pour le bac et je passe mes oraux donc mon temps libre se rétrécit beaucoup...]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Dur dur le réveil... [Libre]   


Revenir en haut Aller en bas
 

Dur dur le réveil... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TSUBASA GAKUEN :: SAYOKU (La Ville) :: La Ville :: Hôpital-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit