AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

Sentiments familiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité



Invité




MessageSujet: Sentiments familiers   Dim 28 Mar - 19:23

Les personnes qui l'ont amené lui ont dit qu'elles avaient à faire et qu'elles étaient sûres qu'il découvrirait l'institut de lui-même. C'est bien possible, mais en attendant, il est planté au milieu de la cour, Yude perché sur son épaule droite.

« A nouveau seuls... »

Cette évidence que vient d’énoncer son papillon raisonne un instant dans sa tête. Va-t-il rompre cette solitude dans ce nouvel établissement ? Depuis presque deux ans qu’il suit des cours par correspondance, il avait oublié cette sensation qu’il avait pourtant l’habitude de ressentir dans les cours d’écoles…
Azuréo tourne nonchalamment la tête, et considère ses bagages.
Dans un petit chariot de bois, deux énormes sacs, sans doute bien mal rangés, supportent ce qui semble être une toile, enveloppée dans un tissu blanc.


« J’espère qu’on n’s’ra pas au dernier étage… »

Haussant les sourcils, le garçon se range sur l’opinion de Yude, puis prend quelques secondes pour chasser une mèche de cheveux azurés venus lui chatouiller l’œil.
Enfin, il reprend en main la cordelette reliée à son chariot et s’avance au hasard vers le plus gros bâtiment. Le papillon quant à lui s’envole pour chercher aux alentours quelqu’un d’assez charitable pour guider Azuréo, qui à défaut cherchera à l’intérieur.



Dernière édition par Moonfellow Azuréo le Dim 28 Mar - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vaanleck Hisles

avatar

1ère Année


Messages : 117
Experience : 179
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 34
Age du personnage : 25 ans
Situation : Celibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Valentine
Type de Bête: Fée

MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Dim 28 Mar - 21:12

Ce que j'aime avec Vaanleck, c'est ça capacité à lire sans regarder sa route... Il faut avouer qu'il connait maintenant plus que trop cette cour qu'il a parcouru un million de fois en compagnie de Ludwig.
Valentine, comme à son habitude, jouait à lui tourner autour pour le déconcentrer et pour qu'il recommence à ne s'occuper que d'elle. Mais aujourd'hui, le professeur terminait son livre avidement. Finalement, il finit par se diriger vers un banc, sur lequel y pris place, sans vérifier si il n'allait pas écraser un élève à cause de son inattention.

"Une minute Petite Lumière..." souffla Hisles en lui jetant un rapide coup d'œil.
La fée soupira... Et bien, voilà un étrange comportement de la part de son maître. Sans doute allait elle sortir son visage boudeur, ou bien voler le livre, mais au lieu de cela, elle regarda la cour...
C'est alors qu'elle vit quelque chose de bien inattendu! A quelques mètres, un petit garçon avec un petit chariot de bois... Tiens tiens? Laissant glisser ses yeux émeraudes sur le professeur, pour vérifier qu'il ne la regardait pas, elle s'envola auprès de l'enfant.

Et pouf! La fée était là, devant son nez, curieuse, une trainée de flocon dans l'air...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Dim 28 Mar - 21:49

Yude le papillon volète de l’autre coté de la cour, à l’opposée du professeur, tandis que c’est pourtant bien l’un d’eux qu’il aimerait trouver… Lorsque la fée surgit devant son autre lui, l’animal s’immobilise un instant, et prend l’initiative de revenir vers Azuréo.
Ce dernier écarquille en effet les yeux devant l’apparition. Curieusement, son regard s’attarde plus sur les flocons que la fée semble émaner que sur la fée elle-même.


« Ohé, dis-lui quelque chose ! », lui crie alors Yude dans sa tête, paroles qui le font sursauter. Mouvement qui doit être d’un étrange effet pour ceux qui verraient la scène, comme s’il s’étonnait en retard de l’arrivée soudaine de la petite créature.

« Bo… Bonjour… ne… ‘tite fée », tente-t-il finalement, timide.

Yude ne peut réprimer une pensée quant à la répartie du garçon, pensée qui fait bouder Azuréo le temps d’un instant. Il espère que la fée n’a pas remarqué ce rictus, il se sentirait mal à l’aise.

Revenir en haut Aller en bas
Vaanleck Hisles

avatar

1ère Année


Messages : 117
Experience : 179
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 34
Age du personnage : 25 ans
Situation : Celibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Valentine
Type de Bête: Fée

MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Dim 28 Mar - 22:00

La fée fit apparaitre son minuscule sourire et plissa ses grands yeux émeraudes. Puis examinant les cheveux de l'enfant, elle vola brusquement tout autour de lui, et se dirigea vers le chariot, pointant une main dessus et faisant de grands signes qui semblaient vouloir dire :

"C'est QOUAAAAAH?"

Sans attendre la réponse, elle plongea dedans, cherchant une ouverture dans les sacs...

Vaanleck, lui, continuait de lire. Une envie étrange apparut dans l'esprit de la fée: elle allait se cacher dans le chariot pour que son maître s'inquiète et ne la retrouve pas! voilà! NAH!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Dim 28 Mar - 22:17

Azuréo reste silencieux tandis que la fée volète autour de lui. Lorsqu’elle désigne ses affaires, il ouvre la bouche, pour expliquer, mais reste finalement béat au moment où il voit la fée plonger dans les bagages. Une vive inquiétude le traverse alors.
Yude, qui vient d’arriver, s'adresse à ce moment à l’esprit du garçon, d'un ton rassurant :

« Elle ne l’abimera pas, ne t’inquiète pas… »

Sur ces pensées, il entame un vol de reconnaissance au dessus des bagages et aperçoit la fée qui semble tripoter une fermeture éclair. Il se pose non loin, et l’observe attentivement.
De son coté, Azuréo à remarqué quelqu’un qui lisait sur un banc, non loin d’eux.


« Je vais le voir, Yude, reste là. », pense-t-il.

Arrivé à son niveau, il remarque que l’homme est profondément plongé dans son livre.

« E… Excusez-moi… », le sollicite le garçon.



Dernière édition par Moonfellow Azuréo le Lun 29 Mar - 20:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vaanleck Hisles

avatar

1ère Année


Messages : 117
Experience : 179
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 34
Age du personnage : 25 ans
Situation : Celibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Valentine
Type de Bête: Fée

MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Dim 28 Mar - 22:37

Une perle! Oui une perle! Le seul livre de l'école en Norvégien: Les montagnes et la flores du pays. Ben quoi? Vous vous attendiez à quoi? Vaanleck n'est pas une gamine de 15 ans follement amoureuse d'un Arsène Lupin écrit par Maurice Leblanc. Il a 25ans et il a le droit de trouver intéressante des livres poussiéreux qui ne sont même pas en français! Bon sang...

Tout cela pour dire que... Vaanleck ne lisait pas ce livre parce qu'il était intéressé par la flore de son pays, et non! Mais parce qu'il était en écrit norvégien et que... Lire sa langue lui faisait du bien tout simplement...
Allons allons, retourne au français mon tendre personnage, on vient te parler!

Il lâcha alors sa phrase, et regarda l'enfant auprès de lui. Étonné par cette apparition, il sourit et fit, tout en posant son livre:


"Une minute, mes lunettes doivent être sales..."

Puis, les retirant, il les frotta contre sa chemise et les remis en place. Non c'était toujours un gamin devant lui. (je tiens à préciser, lecteur, que en tant que professeur, il était au courant de tous les nouveaux arrivants. Mais c'est un amnésique....qui je crois, n'a pas fini de l'être. )


"Ah non... Alors j'ai la berlue? Es tu étudient ici? Ou a la recherche de ton grand frère ou ta grande sœur?"

De son côté, Valentine continua de trifouiller dans les affaires d'Azuréo... La fermeture éclaire était trop dure pour elle...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Dim 28 Mar - 22:55

Au son de la dernière proposition, Azuréo cligne vivement des yeux, deux fois, puis une troisième fois en haussant les sourcils, ceci une petite seconde après les deux premiers clignements. Tic caractéristique chez lui du sentiment d’être mésestimé. Il laisse quelques secondes passer après la question qui lui est posée, puis répond :

« Mon fr… Non, non, je suis étudiant », explique-t-il. « N… normalement… Je suis un peu perdu, en fait… »

« Nouveau », ajoute-t-il après une brève hésitation.

Yude continuait de surveiller la fée pour qu’elle ne touche pas au tableau. Il rappelle ce petit souci à son pair :


« Est-ce qu’il la connaît ? », suggéra le papillon.

Le garçon alla plus loin au regard de l’allure de son interlocuteur, de l’absence de qui que ce soit d’autre ici et de la présence simultanée de cet homme et de la fée :

« Euh… Il… il y a une petite fée qui joue... dans mes bagages… C’est votre amie ? »

Dans ce dernier mot, on sent bien que le garçon veut parler d’un ami permanent, d’un être qui serait lié à l’homme autant que Yude l’est à lui, mais qu'il ne sait pas comment il doit l’exprimer.

Revenir en haut Aller en bas
Vaanleck Hisles

avatar

1ère Année


Messages : 117
Experience : 179
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 34
Age du personnage : 25 ans
Situation : Celibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Valentine
Type de Bête: Fée

MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Dim 28 Mar - 23:17

Intéressé, le professeur laissa son tic se faire: il caressa son tatouage doucement en souriant à Azuréo...Oui maintenant tout lui revenait... Le nouvel élève, un génie de 12ans à peine avec une chimère...une chimère...une...coccinelle?

"Tu veux un peu d'aide alors je suppose... "

Il continua de le regarder, l'écoutant tranquillement...

« Euh… Il… il y a une petite fée qui joue... dans mes bagages… C’est votre amie ? »

Il eut un réflexe... regarder son épaule de droite pour y voir sa fée. Perdu. Alors il regarda son épaule de gauche... "try again!" aurais je envie de dire, car il ne trouva que de la neige...Mais Vaan n'avait que deux épaules... Ahahah...

Nouveau réflexe: Il se leva subitement, laissant son livre tomber à même le sol pour regarder aux alentours.


"Valentine?... "

De loin, il repéra le chariot et revint sur l'enfant:

"Ce sont tes bagages?!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Dim 28 Mar - 23:32

Azuréo a un soubresaut lorsque l’homme se lève subitement.

« Valentine ? » relève-t-il. « C’est un joli nom… », lui dit le garçon, sincère.

Tandis que la seconde question lui revient en tête, il se retourne à son tour vers le chariot, et explique timidement :

« Euh, oui... J’ai… j’ai pris tous ce qui me tenait à cœur… mais je ne sais pas où je dois aller, je viens d’arriver…»

De son coté, si l'on peut dire, Yude continue d'avoir l'œil sur la fée, qui ne fait heureusement rien de trop problématique.

Revenir en haut Aller en bas
Vaanleck Hisles

avatar

1ère Année


Messages : 117
Experience : 179
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 34
Age du personnage : 25 ans
Situation : Celibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Valentine
Type de Bête: Fée

MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Lun 29 Mar - 19:43

Pour le moment, je dois l'avouer, Azuréo passait second de la liste des priorités de Vaan. Sans s'attarder d'avantage, le professeur s'était déjà dirigé vers le chariot. N'osant quand même pas toucher les biens de l'enfant, il se contenta de regarder si il ne voyait pas sa fée. Sur les sacs, il constata la présence de quelques flocons sur le point de disparaitre. Il soupira alors en lançant...

"Valentine... C'est mal poli de fouiller dans les affaires des autres..."

Dans sa cachette, la fée tira la langue, mais seul Yude pouvait le voir.
Devant l'attente, Vaanleck soupira une nouvelle fois...


"Excuse moi... S'il te plait Valentine... Je n'aime pas te savoir loin de moi, que ce soit d'un mètre seulement, c'est beaucoup trop..."

Des mots doux? Tu pense la récupérer avec des mots doux vraiment? Pathétique... Mais bon, c'est moi qui invente ton aventure non? Alors je vais te faire plaisir... Soudainement, la fée sortie de sa cachette, un air hautain sur son minuscule visage...
A sa vue, Vaan sourit et lui tendit sa main. A cet instant il avait envie de l'embrasser pour se faire pardonner...
Mais la fée, qui s'était dirigé vers Vaan, ne se posa pas ni sur sa main ni sur ses lèvres et au lieu de ça, continua dans la direction d'Azuréo où elle prit place sur son épaule.
Normalement, Vaanleck aurait été le premier à en rire, mais son visage devint triste. Valentine était très irritable depuis la fameuse nuit. Et il savait pourquoi... Elle voulait qu'il lui raconte son dernier souvenir. Le nouveau fragment de sa mémoire. Est ce agréable de raconter à sa chimère comment fut son accident? Sa vision de la mort et...la perte de cette jeune fille qui possède le même nom que Valentine? Ah...Laissons pour le moment lecteur... Excusez moi.

Finalement, il se repris et fit mine de rire en se rapprochant de l'enfant:


"Et bien vois tu! Tu assiste à un phénomène incroyable! Une chimère qui change de maître! Félicitation heu...Azuréo il me semble?"

Quel effort pour retrouver le nom du dossier!

"Pour la peine je me propose comme guide..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Lun 29 Mar - 20:08

Voyant l’homme aller vers son chariot sans rien ajouter, visiblement préoccupé, il le suit et observe sans un mot.
Lorsque la fée sort de sa cachette et vient se poser sur son épaule, il ferme les yeux une petite seconde, le temps d’un rire.


« Hihi ! Vous vous entendez bien… »

Yude, pendant ce temps, avait quitté son poste d'observation du chariot et était arrivé près d’Azuréo.
Le garçon amène alors doucement sa main au niveau de sa poitrine, l’index légèrement relevé. Le papillon s’y pose délicatement, ne quittant pas la fée des yeux.

Aux derniers mots de l’homme, l’enfant semble éclairé et joyeux, plus en confiance :


« Ah, c’est ‘chimère’ alors. », dit-il à voix basse en regardant Yude. Pas assez basse cependant pour passer inaperçu.

Relevant la tête vers son interlocuteur, il poursuit d’une voix normale, renouvelant son rire si particulier en début de phrase :


« Hihi, merci. Vous me connaissez, vous devez être un des professeurs, non ? », demande-t-il alors.

Revenir en haut Aller en bas
Vaanleck Hisles

avatar

1ère Année


Messages : 117
Experience : 179
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 34
Age du personnage : 25 ans
Situation : Celibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Valentine
Type de Bête: Fée

MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Lun 29 Mar - 20:24

Le professeur regarda l'enfant en souriant, un insecte volant venait de se poser sur sa main et le professeur fit le rapprochement entre la coccinelle de son imagination et le papillon. Ainsi, c'était la chimère d'Azuréo... Et dire qu'il trouvait Valentine petite...

« Hihi, merci. Vous me connaissez, vous devez être un des professeurs, non ? »

Hisles caressa son tatouage de sa main, comme il avait l'habitude de le faire.

" Ah oui mais plus pour très longtemps... Je vais être licencier... Je ne pensais pas que cela arriverait si tôt..."

La fée sur l'épaule d'Azuréo sursauta en l'écoutant. Comment licencier?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Lun 29 Mar - 20:59

Azuréo considère un instant la petite fée à travers la vue de sa chimère. Son regard parait lointain, comme vide, lorsqu’il fait cela. Il se demande a quoi peuvent ressembler les amis des autres.

« Parce-que votre chimère vous boude ? », proposa le garçon, le regard toujours aussi inexpressif.

« Ça m’embêterais, vous êtes gentil, hihi », fait-il alors, fermant les yeux en riant, comme toujours.


Revenir en haut Aller en bas
Vaanleck Hisles

avatar

1ère Année


Messages : 117
Experience : 179
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 34
Age du personnage : 25 ans
Situation : Celibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Valentine
Type de Bête: Fée

MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Lun 29 Mar - 21:22

Vaanleck sourit après une dernière caresse le long de son visage...

"Parce qu'un professeur de chimère sans chimère, ce n'est plus un professeur de chimère... "

Valentine se retint de frapper, de ses petites mains, le visage de son tendre maitre, elle s'était trop vite inquiétée pour lui...

"Je te remercie Azuréo, mais tu parles bien vite. Il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué..."

Un instant, il laissa glisser ses yeux de saphirs sur les émeraudes de sa chimère...

"Allons petite princesse, vient m'embrasser au lieu d'ennuyer ce jeune garçon avec tes caprices... Si tu me boude trop longtemps, va savoir ce qu'il advenir de nous deux tu sais..."

La fée sembla soupirer, mais elle était trop minuscule pour bien voir l'expression de son visage. Fatiguée, mais aussi parce que bouder l'être que l'on aime ce n'était pas facile, elle s'envola vers Vaan, lui poser un rapide baiser sur l'une de ses lèvres. (La taille oblige...) Et disparaitre dans un halo de lumière et de paillettes gelées...
Le professeur souriait à ne plus en pouvoir, il adorait se réconcilier ainsi... Puis, enfin il revint sur Azuréo et Yude...


" Alors voici ta chimère? Comment se nomme-t-elle?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Lun 29 Mar - 21:42

Azuréo sourit en regardant la scène, avec Yude en commentateur. Petite discutions intérieure :

« Professeur de chimère ? Il veut m’apprendre quoi à ton avis, à parler ? »

« Je sais pas... peut-être que c’est plus d’ordre magique ? », propose alors son pair.

A ce moment, la fée leur semble embrasser le professeur : les deux écarquillent les yeux.


« 'Sont très amis, effectivement... », remarque Yude. Azuréo, qui allait penser quelque chose pour lui répondre, est alors surpris par la dernière question de l’homme et sursaute :

« Hein ? Ah ! Oui, il… il s’appelle Yude. », Répond le garçon, gêné de sa réaction.

Revenir en haut Aller en bas
Vaanleck Hisles

avatar

1ère Année


Messages : 117
Experience : 179
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 34
Age du personnage : 25 ans
Situation : Celibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Valentine
Type de Bête: Fée

MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Lun 29 Mar - 21:59

Vaanleck n'avait rien remarqué à l'écarquillement d'Azuréo, il était content maintenant.

"Yude? C'est un joli nom..."

Se penchant vers l'être magique, il l'examina...

"Enchanté Yude..."

Puis, il se redressa, recoiffant les cheveux qui étaient venu cacher très légèrement ses yeux, et dit en souriant...


"Je te propose maintenant d'aller au secrétariat chercher la clef de ta chambre... suis moi..."

Il tendit sa main vers un bâtiment, et commença à marcher doucement dans sa direction lorsqu'il s'arrêta brusquement et revint sur ses pas, ou plus précisément, sur vers le banc... Il avait oublié son livre.

"Hum hum...maintenant nous pouvions y aller..."

[ Tu peux poster une dernière fois, après je ferais un poste au secrétariat.]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: Sentiments familiers   Lun 29 Mar - 22:24

Azuréo soupira imperceptiblement de soulagement : il n’avait rien remarqué.

« Zuzu, la fée à disparu. », souligne Yude à ce moment là.
« Ah ? Ah oui... je n’avais pas fait attention... », dit alors Azuréo à voix basse tandis que le professeur ramasse son livre sur le banc.

« Je prends mes bagages. », ajoute-t-il, à haute voix cette fois.

Le garçon va chercher ses affaires et revient vers lui.


« Au fait... On... on dirait que Valentine est partie, c’est normal ? », l’interroge Azuréo, marchant vers le secrétariat, son chariot derrière lui, le papillon voletant à ses cotés.

[ On continue au secrétariat alors. C'parti. ]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Sentiments familiers   


Revenir en haut Aller en bas
 

Sentiments familiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TSUBASA GAKUEN :: TSUBASA GAKUEN :: Institut Tsubasa :: Rez-de-Chaussé :: La Cour-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit