AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

[SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité



Invité




MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Ven 8 Jan - 3:01

Hayate était effrayer, elle venait de se faire entraîner par la grande fille dans une salle remplie de monde... la peur du monde, de la foule était présente dans la poitrine de la petite fille, elle n'avait jamais été en contact de la foule, enfermer dans un pièce où tout le monde s'amusait...Elle était tirer par Serena, en direction d'un mystérieux jeune homme et d'une charmant demoiselle, leur regard était réchauffant, Hayate sentit une paix intérieur lorsque le jeune homme au regard aussi écarlate que le sien lui parla... il donnait des ordres à Serena... il semblait vraiment imposant vu de la petite taille de la petite fille qu'était Hayate... En une seconde, il était partit, laissant la jeune fille au main d'un demoiselle, voir d'une femme. Hayate avait peur... elle avait sentit un sentiment de sécurité dans sa poitrine lorsque le garçon la toucha... il partait, elle n'avait pas envie de se séparer de lui, elle tenta alors de le rattraper, passant au milieu de la foule, courant avec ses petites jambes, la fatigue la reprenant... elle était épuisé, la sueur perlant sur son visage... elle repensa alors à Ama et Tsuki... elle ne comptait pas les laisser! Elle devait les sauver! Il s'agissait de ses bêtes à elle... elle se devait de les récuperer. Elle arriva alors à l'entrée de la salle, et regardant caché derrière un mur ce qu'il se passait, elle vit alors une chaise et une vitre, pris la chaise, la posa devant la vitre, et monta dessus pour voir à travers, elle vit alors le garçon, qui enlever certains de ses vêtement, se mettant à l'aise...

Revenir en haut Aller en bas
Serena Magami

avatar

2ème Année


Messages : 252
Experience : 171
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 25
Age du personnage : 16 ans
Situation : Elève

Sky-Children
Arme: Naginata
Nom de la Bête: Téthys
Type de Bête: Ondine

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Ven 8 Jan - 13:35

Serena acquiesça en silence quand Yohko lui demanda de prévenir les autres Piliers.
Savoir Hayate à la surveillance d'Aya suffisait à la rassurer pendant qu'elle accomplissait la tâche que le jeune homme lui avait confié.
Néanmoins, Téthys ne put s'empêcher de trouver à y redire.


* Depuis quand es-tu sensée servir de coursier à ce type ?*

Tandis qu'elle fendait la foule aussi vite que possible, jouant de sa petite taille pour se glisser entre les convives et s'excusant fréquemment, Serena lui répondit.


* Ce n'est pas le moment Téthys !... *

En effet, quelle plaie d'être plus petite que la moyenne !
Serena devait regarder de tous cotés pour trouver trace des Piliers et elle courait le risque de se faire bousculer à tout instant par les convives nullement au fait de l'arrivée imminente des Kurokami et qui ne pensaient manifestement qu'à s'amuser.
Puis, enfin, elle aperçut la chevelure flamboyante de Mya dans une robe non moins flamboyante.
La jeune fille parvint à sa hauteur avec un sourire, contente de l'avoir enfin trouvée, mais son sourire se figea quand elle vit Akio à ses cotés.
Pas qu'elle n'aima pas ou ne respecta pas le surveillant mais elle n'aimait pas le regard qu'il posait sur elle quand il la croisait, il l'intimidait contrairement à la plupart de ses camarades qui se pâmaient rien qu'en voyant Akio les regarder.
Elle fit signe à Mya de se baisser légèrement vers elle, non pas pour qu'Akio n'entende pas ce qu'elle avait à lui dire, mais surtout pour éviter de faire sourdre la panique dans la salle.


- Mya, Yohko m'a demandé de te prévenir !... Les Kurokami, ils semblent décidés à venir interrompre la fête !...

D'un signe de tête, Mya lui fit signe qu'elle avait compris et Serena se mit en quête de Loo.
Elle appréhendait son entrevue avec la princesse des glaces, le regard qu'elle posait sur les élèves était fréquemment meurtrier et impressionnant.
Oserait-elle seulement lui adresser la parole ?
De nouveau, la voix mentale de sa chimère se manifesta, remontée par les pensées de Serena.


* Si elle essaye de poser seulement le petit doigt sur toi, je l'envoie voler à l'autre bout de l'Académie !... *

Serena eut un léger sourire à cette pensée déterminée de sa chimère mais soudain une vision la traversa.
Perdant totalement conscience du monde extérieur, elle plongea dans la contemplation du futur.
Elle entendait des ricanements et voyait plusieurs Kurokami se diriger vers la sortie de la salle de bal.
Yohko les y attendait, une lueur déterminée dans son regard flamboyant, et se défaisait des vêtements trop encombrants pour se préparer au combat.
Les Kurokami semblèrent galvanisés par l'apparition du visage d'Hayate dans la salle de bal comme un groupe de hyènes qui venaient de retrouver leur proie après une chasse longue et pénible.
Serena revint brusquement à elle... et rougit aussitôt !...
Vaanleck semblait l'avoir rattrapée de justesse, sans doute était-elle tombée d'elle-même interrompue dans sa marche rapide par sa transe ou bien un convive l'avait bousculée durant sa vision.
Néanmoins, pour une fois, elle trouva que le destin l'avait bien aidée.
Loo se trouvait quelques pas derrière Vaanleck, adossée au mur, et lui jetait un regard méprisant.
La jeune fille se redressa, posant tour à tour son regard couleur rubis sur le professeur et le pilier.


- Sensei, Loo, les Kurokami viennent ici. Yohko m'a demandé de vous prévenir, il faut les arrêter !...

Loo s'éclipsa à toute vitesse et, apparemment, la perspective de croiser le fer avec les Kurokami l'emplissait de joie.
Vaanleck se dirigea aussi dans la direction qu'elle lui indiqua non sans lui avoir recommandé de se mettre à l'abri.
Serena se sentit désoeuvrée en entendant ça, elle savait fort bien qu'elle n'avait que son don de prescience comme pouvoir, comme elle aurait aimé avoir un pouvoir offensif elle aussi !...
Néanmoins, il y avait une chose qu'elle pouvait faire, s'assurer de la sécurité d'Hayate.
Elle se rendit aussi vite que possible auprès de la fenêtre où se tenait la fillette, Aya se tenait à quelques pas d'elle et Serena adressa un sourire à Hayate pour la rassurer.


- Tout ira bien. Yohko et les autres vont s'occuper des Kurokami et nous allons sauver Ama-chan et Tsuki-chan !...
* JE vais m'occuper des Kurokami ! *

Sans que Serena ait le temps de la retenir, la formidable onde translucide qu'était Téthys se précipita vers la sortie toute proche et se matérialisa, assise sur l'auvent qui surplombait la sortie de la salle de bal.
L'ondine adressa un sourire narquois au petit groupe en-dessous d'elle qui se préparait à affronter les Kurokami, ses yeux rouges étincelant comme des escarboucles en pleine nuit.


- Je viens me joindre à votre petite fête, vous n'y voyez pas d'inconvénient j'espère ?

Quand bien même ils y verraient un inconvénient, Téthys s'en moquait.
Elle n'allait pas rater une si belle occasion de se battre de toute sa puissance !...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaanleck Hisles

avatar

1ère Année


Messages : 117
Experience : 179
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 34
Age du personnage : 25 ans
Situation : Celibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Valentine
Type de Bête: Fée

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Ven 8 Jan - 15:50

Décidément, le monde netier t'empêchera d'échanger une parole avec Loo mon Vaanleck? J'en ai bien peur...
Il avait dit une phrase en l'air mais, tendit qu'il avait espéré une réponse, il reconnu le pas pressé de l'élève qu'il connaissait le mieux... Le professeur eut tout juste le temps de se retourner pour la rattraper dans ses bras alors qu'elle tombait droit vers le sol... Alors qu'il s'apprétait à lui sourire agréablement, elle déversa sur lui et Loo un torrent de mot.

- Sensei, Loo, les Kurokami viennent ici. Yohko m'a demandé de vous prévenir, il faut les arrêter !...


Vaanleck connaissait l'existence de ce genre d'élève, ce genre de clan fait de gros bras et de petit cerveau dont le seul plaisir et d'apporter à autrui les problèmes dont personne ne souhaite... Comme à Ludwig et à lui lorsqu'ils étaient étudiants ici...
Une fois n'est pas coutume, Vaanleck se souvint d'un passage de sa vie... Il se souvint de bagarre, des coups reçus et des coups donnés... De Ludwig venant à son secours et de Valentine se transformant pour la première fois.
Ferme ta boite à songe Vaan! C'est pas le moment!
Comme si il m'avait entendu, il regarda Serena et laissa un rapide:


-Fais attention à toi Serena.

Puis, s'en allant à la rencontre du clan, il retira son feutre, sa cape et son masque s'effaça. Un instant il regarda Valentine, eu un sourire et souffla:


-Comme au bon vieux temps ma petite fée?

Elle se posa sur son épaule, prête à combattre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astaroshe

avatar

Surveillant(e)


Messages : 40
Experience : 66
Date d'inscription : 18/11/2009
Age : 25
Age du personnage : 21 ans
Situation : Surveillante

Sky-Children
Arme: Une simple dague en général
Nom de la Bête: Angriff
Type de Bête: Tigre blanc à dents de sabre

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Dim 10 Jan - 17:54

La danse venait de se finir et comme son métier l'exigeait, elle fit un tour pour vérifier que tout allait bien. Alex lui faisait de même de son côté...tout en piquant une ou deux boissons au passage. Aely ne trouva rien d'anormal...enfin quelques petites infractions mais elle ne releva pas, à vrai dire l'envie n'y était pas vraiment, faire le gendarme, c'était le rôle d'Asto...même si c'était pour lui servir de couverture. Finalement, elle s'assit, faisant bouger avec faignantise son éventail pour s'éventer. La chimère qui prenait quand même un minimum son travail au sérieux, continuait de faire le tour de la salle pour rejoindre sa compagne ensuite quand il entendit une information qui le stoppa.
Les Kurokami? L'information ne leur avait pas été dite directement puisque l'élève-postière s'adressait à Loo et l'autre professeur qui était toujours après la folle des glaces. Qu'importe, s'il y avait un risque -de bagarre- pour les élèves, Aely en tant que surveillante, devait intervenir -et en serait surement ravie-.


*Les Kurokami, tu en sais quelque chose?
Arrête de me parler comme si mon esprit était totalement séparé de celui d'Asto. Oui je sais tout ce qu'il y a à savoir...
Ta voix ne présage rien de bon...
Kurokami...Les dieux noirs. Les dieux sont censés être immortels, j'aimerais juste le vérifier. *

Un sourire sadique apparut sur le visage de la tueuse. Cette soirée devenait plus qu'interessante. L'évenail se referma d'un claquement sec et la jeune femme se leva pour rejoindre son partenaire d'un pas rapide qui commena à aller vers elle également. Ils se mirent à l'écart pour qu'on ne les entende pas.

Si ils débarquent il faut prendre certaines mesures, déjà prend ça.

Là, Alex resta sans voix... le "ça" désignait son collier en diamant et ses broches en argent dans les cheveux...

C'est ça tes "mesures"? Tu peux pas être un peu plus sérieuse à la fin? Et que veux-tu que j'en fasse?
Tu les prends, tu ramènes tout dans ma chambre pour les mettre à l'abri et tu reviens mais ne prend pas de baguettes.
Je rêve...tu t'occupes plus de tes bijoux que des élèves.
La ferme! Passe moi ta veste.
???

Sans d'autres avertissements, elle lui prit sa veste et commenca à détacher le lacet de sa robe pour l'enlever. Son partenaire, qui pourtant en avait déjà vu de pas mal venant de sa part, se mit à rougir. Voilà qu'Aely se tenait en sous vètements dans une salle des fêtes comblée! Et qui allait surement subir une attaque en plus! Il faut dire que la jeune femme, du moins cette partie, n'était pas du tout pudique, au contraire, combattre à moitiée dénudée ne la dérangerait pas le moins du monde par contre les autres... Enfin, ce n'est pas comme si elle s'en préoccupait. Fort heureusement, elle enfila la veste noire qui cacha ainsi son corps jusque mi cuisse puis la robe atterrit dans les bras d'Alex avec les bijoux.

Bon...d'accord...et après? Je te ramène quelque chose? Un aigle du désert?
Non, quelque soit la situation il faut préserver la couverture. Je te préviens dés qu'ils arrivent, prend mon katana si tu as le temps et SURTOUT range mes affaires soigneusement.

Incroyable...Elle sacrifiait sa défense contre des bijoux et des fringues! Mais il ne discuta pas plus longtemps et sortit de la salle en direction de leur chambre. Aely, souriante, souffla un bon coup et toujours en talons aiguille et avec son éventail suivit les quelques avertis qui allaient dehors. Oui, un aigle du désert lui aurait plus, ou plus communément appelé Desert Eagle, mais un revolver contre des élèves..trop risqué pour sa couverture. Et là encore elle s'inquiètait plus pour sa couverture que pour la vie des autres même si les deux étaient étroitement liés.
Il faisait frais de dehors mais ce n'était pas désagréable. Aely s'etira tout en regardant ceux déjà présents...Peu nombreux pour l'instant. tant mieux, il y en aurait plus pour elle!

Alex courrait et gravissait les marches 4 par 4, l'avantage d'être un félin, l'agilité prédomine. Il ouvrit la porte rapidement mit la robe sur le lit, le collier fut rangé dans son écrin. Il allait prendre le katana quand la voix de sa compagne envahit son esprit. Ils étaient là.
Sans attendre il sortit de la chambre, prit néanmoins le temps de la fermer à clef puis dans les escaliers reprit sa forme animale. En deux foulées il fut en bas et sortit. Quelques autres encore et il rejoignait la salle des fêtes, toutes griffes sortit. Sous cette forme il était beaucoup plus instinctif, et vu les circonstances, en plus influencé par la mentalité sadique d'Aely, c'est l'instinct de chasse qui revenait. Il se placa derrière elle, un léger rugissement s'échappant de sa gorge alors qu'il guettait l'obscurité en face d'eux. Ce n'est qu'à ce moment là qu'elle décida de fire preuve d'un minimum de politesse.


Je peux vous aider? En théorie c'est au surveillant de prendre soin des élèves..pas les élèves eux même...

Politesse...il fallait l'avouer, le mot était un peu trop fort. Son regard était dirigé vers un des piliers déjà sorti, le pilier neutre... Même pas drôle, la tueuse aurait préféré que ce soit Loo ou Akio, histoire qu'il y ai plus d'animation.

Angriff, Blau Jewel.

Sans répondre, la chimère s'entoura de flammes bleues mais légères. L'échauffement commencait. La surveillante prit l'éventail entre ses dents, prit appui sur le dos du tigre aux dents de sabre et avec une petite impulsion grimpa sur son dos comme à cheval. Seule elle et ce qu'elle portait n'étaient pas brûlés par les flammes qui recouvraient le corps de son compagnon et ne ressentait pas les effets de la température infernale. L'herbe sous ses pattes était déjà brûlée.

J'aurais besoin de toi si on combat au corps à corps. Je manque d'entrainement en ce moment alors le corps risque d'être capricieux.
Pas de problème.

Même sa voix avait changé. C'était un vrai délice de l'entendre. Une voix rauque, profonde et pourtant son pelage était si doux. Une peluche tueuse...comme la rose magnifique qu'on prend plaisir à regarder mais qui fait souffrir par ses épines.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mya

avatar

2ème Année/Admin


Messages : 49
Experience : 143
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 27
Age du personnage : 17 ans
Situation : Célibataire

Sky-Children
Arme: Un couteau & un 9mm.
Nom de la Bête: Kiyoshi.
Type de Bête: Lion ailé.

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Mer 13 Jan - 17:58

Le verre porté à ses lèvres, Mya releva légèrement les yeux pour apercevoir par-dessus le bord celui qu’elle attendait ce soir. Akio venait enfin d’entrer en scène, toujours aussi élégant et plein de charme, tous les regards s’étaient posés sur lui, telle l’entrée qu’elle avait désirée faire. Cet homme était bien le plus désiré de tout l’établissement, toutes les filles lui courait après en espérant vainement recevoir l’un de ses sourires. Et comme toutes ces filles, Mya aussi avait désiré à sa première rencontre qu’il fasse attention à elle. Ce soir la soirée ne pouvait être que merveilleuse, tout le monde était présent et Mya était plus que joyeuse au milieu de toute ses personnes. Tout en parlant elle lançait quelques regards furtifs vers le nouvel arrivant.

« Je vais très bien moi aussi mon cher Yohko ! J’attendais cette soirée avec impatience depuis que tu as eu cette merveilleuse idée. J’espère que l’ambiance sera à la hauteur de la soirée que nous avons préparée. Et j’espère également avoir le plaisir de danser avec toi tout à l’heure… »

La jeune femme lança un clin d’œil amical vers cet ami qui lui était très cher. Le sourire qu’il lui offrait toujours avait le don de faire parcourir chez elle une chaleur de plaisir. Il était toujours sincère envers elle. Un véritable ami comme l’on n’en trouve plus. Il avait un regard bienveillant sur elle ce qui avait le don de lui faire se sentir protégée à ses côtés. Mya lui sourit à son tour comme pour le remercier pour tout ça.
Une main glacée vint alors se poser sur sa taille. Douche fraîcheur vers laquelle elle était sans-cesse attirée. Doucement elle se retrouva collée à celui que toutes les femmes désiraient. Et ce soir, c’était elle qu’il avait choisit pour passer la soirée. Une immense fierté envahit la demoiselle alors qu’elle savait au fond d’elle qu’elle ne devrait pourtant pas. Auprès de lui elle échangeait les rôles, c’était lui qui faisait en sorte de la séduire, Mya, elle, n’avait qu’à être elle-même.
Kiyoshi comme pour la réveiller vint se poser devant sa ligne de vue. Ce lion avait de la prestance. Ce soir il rayonnait. Des mots raisonnèrent alors dans son esprit.

*Je suppose que tu vas passer la soirée avec Akio alors je me charge de tenir compagnie à Noah. Je ne suis pas loin tout de même, au cas où… Enfin… Bonne soirée, n’oublie pas la danse de Yohko.*

Kiyo’ était peut-être fou de la panthère des neiges, mais il restait méfiant envers son maître. Cette confiance qu’il n’avait jamais accordée à Loo, Akio y goûtait également. Le lion ne les aimait pas plus que ça et lorsque Mya était auprès de l’un d’eux, il restait sur ses gardes, prêt à bondir à chacun de leurs gestes mal placés. Kiyoshi savait ce qu’infliger Akio à Loo, et il avait peur que ce soit un jour le cas envers sa princesse des flammes.

*Et toi évite de sauter tout de suite sur le buffet mon gros !*
*Je ne suis pas gros !*


Un rugissement étouffé se fit entendre dans la gorge du fauve. Il s’empêchait de râler à voix haute. Amusée, Mya se laissa alors emmenée par Akio vers la piste de danse.
Le corps glacé de celui-ci prit alors contact sur la sienne, brûlante. Une explosion de sensation l’envahit alors encore. Comme chaque fois qu’elle était contre lui. Jetant un regard rapide autour d’elle, elle s’assura que d’autres couples fassent comme eux puis leva les yeux vers ceux de son cavalier. Malgré son masque, la demoiselle arrivait à retrouver son regard noir légèrement pétillant comme elle l’aimait.

« Toujours aussi élégant à ce que je vois. Je suis heureuse que tu sois venu, sans toi la plupart des jeunes filles du lycée n’aurait pas passé leur temps à se faire belle pour venir, la majorité est venu rien que pour avoir la chance de te voir danser. A toi seul tu assures la réussite de cette fête et en ne faisant presque rien. Tu dois être fier de toi je me trompe ? »

Un sourire complice se dessina sur son visage. Elle aussi de son côté avait charmé quelques élèves pour les voir assister à ce bal ce soir. Un battement de cils après l’annonce avait suffit à certain pour qu’ils se décident à venir. Certain même espérait vainement pouvoir danser avec elle. Idiots qu’ils étaient. La soirée était bien assez courte pour qu’elle puisse danser avec eux. Seuls quelques-uns l’intéressaient ce soir. Akio en priorité. La jeune fille espérait également avoir une danse avec Yohko et aussi avec ce cher professeur qu’elle essayait de séduire à chaque fois qu’elle le croisait. Celui-ci était également sur la piste, élégant et charmeur derrière son masque de glace, faisant virevolter sa fée à l’allure d’une nymphe bleue. Un spectacle magnifique à eux seuls.
Revenant sur son cavalier, elle eu un regard légèrement détaché, quelque chose la tiraillait depuis un moment et elle s’était décidée à lui en parler.

« Loo est magnifique ce soir n’est-ce pas ? J’ai eu beaucoup de mal à la décider tu dois t’en douter mais le plus dur a été de lui trouver une robe qui cacherait toute ses blessures… Quand tu te bats avec elle, que tu l’entraine ou je ne sais quoi d’autre, ça te dérangerait d’éviter de la blesser autant ? »

Son regard s’était rendurcit. Ce soir elle avait la chance d’être en compagnie de l’homme le plus désiré de la soirée, tout les filles espérait qu’un jour il daigne les regarder. Et elle qui avait la chance de recevoir son regard pétillant, ses sourires, ses caresses… elle ne trouvait rien d’autre à faire que d’affirmer son caractère de feu lorsque ça concernait Loo.

Avant même qu’il ne réponde, Astaroshe s’était approchée d’eux afin de s’adresser à son cavalier. Alors que Mya venait de lui parler de Loo, son ‘mentor’ faisait de même.
Sa phrase n’eu pas le don de rassurer la jeune femme et elle tourna automatiquement la tête en direction de l’endroit où se trouvait son opposée, elle la vit alors entourée du professeur et de sa chimère. L’inquiétude prit possession d’elle, et lorsqu’elle tourna la tête elle ne put s’empêcher de se mordre sa lèvre inférieure à la vision du baiser sur la joue. Comme si c’était le moment d’être jalouse… Une fois l’ancien pilier du feu partie, Mya tourna à nouveau la tête vers Loo. Pourquoi agissait-elle donc toujours ainsi ? Malgré son rapprochement avec elle, Mya ne le savait toujours pas.
Mya avait cessé de danser et à peine cela fait qu’une jeune fille, Serena une élève qu’elle connaissait mieux de vue que de paroles, venait vers un léger sourire aux lèvres. Mais son regard trahissait une panique refoulée sur le moment. Elle lui fit signe de se baisser pour lui parler, la jeune femme s’exécuta aussitôt et ce qu’elle entendit ne lui fit pas plaisir du tout. Un signe de tête pour réponse suffit avant de voir Serena partir aussi vite qu’elle n’était venue.

« La soirée s’annonce mal, on va devoir remettre notre danse à plus tard. Les Kurokami veulent s’inviter au bal, je ne leur laisserais certainement pas faire ! »

Se détachant de lui à contrecœur, Mya s’avança à vive-allure vers l’entrée, décidée à sauver sa soirée. Kiyoshi qui n’était toujours pas très loin compris vite les pensées de la jeune femme et la rejoignit en courant. Ce soir la jeune femme regrettait de ne pas avoir fait comme sa colocataire : ne pas avoir prit d’arme.
Le masque déjà retiré, Mya courait vers la sortie mais un rugissement la retint. Kiyoshi la voyant trop s’éloigner voulait qu’elle voit ce qu’elle n’avait pas remarqué en passant : une petite fille observait la scène derrière un mur et le lion était partie vers elle, tirant du bout des dents son vêtement pour la sortir de sa cachette.

« Kiyoshi tu vas l’effrayer ! »

La jeune femme fit demi-tour, une lueur maternelle pointait le bout de son nez et elle savait qu’elle ne pouvait pas laisser la petite fille toute seule.

« Que fais-tu là ? Tu ne devrais pas regarder ce qu’il se passe dehors… Aya ? Je suppose que Yohko t’as laissée ici pour sa protection, s’il-te-plait surveille-la. Ce ne sera pas un spectacle pour une petite fille… »

Mya avait reconnu la chimère de Yohko non loin d’elle. Elle leur sourit à toute deux et repartie en direction de la sortie, cette fois-ci pour de bon.

*Kiyoshi tes sentiments maternels nous font perdre du temps !*
*Tu en a également je te rappelle, sinon tu n’aurais pas fait demi-tour. Et puis ça m’a permit de te prendre ça !*


Le fait que le lion lui parle encore dans son esprit au lieu d’à voix haute ne l’avait pas encore interpellée, lorsqu’elle tourna la tête vers son compagnon elle remarqua un couteau de cuisine dans sa gueule, certainement celui qui devait servir à couper le gâteau sur le buffet.

*Rappelle-moi de ne plus jamais te reprocher de trop souvent fréquenter le buffet.*
*Je n’y manquerais pas sois-en sûre.*


Mya prit alors le couteau de la gueule de son cher Kiyo’ et regarda sa robe avec tristesse. Pour combattre elle allait devoir la sacrifier, tant pis. S’arrêtant de courir cinq minutes, elle s’aida de son couteau pour arracher la plus grande partie du bas de sa robe, sous le regard stupéfait de Kiyoshi. Ses jambes maintenant dévoilées elle laissa les morceaux de tissus au sol et couru avec plus de facilité jusqu’à rejoindre les personnes déjà présente, les flammes bleues attirèrent son regard et elle sourit en apercevant la surveillante.

« Je vois que je ne suis pas la seule à avoir une tenue qui n’est pas très convenable, bien que je dois reconnaître que toi, tu as sauvé ta robe. Un point pour toi ma chère. »

Son attention se portant maintenant sur les semeurs de trouble, elle fronça les yeux. Kiyoshi doubla alors de volume, devenant le triple de sa taille, ses ailes devenaient de plus en plus noire et sa peau digne d’un vrai brasier. Il était prêt, tout comme Mya qui faisait doucement tourner son arme d’appoint d’une main et observant l’autre, devenant aussi rouge que la peau de son fauve préféré.

*ça va être digne d’un barbecue ce soir !*
*Tu ne pense vraiment qu’à manger…*



Dernière édition par Mya le Mer 13 Jan - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Mer 13 Jan - 18:32

Ça peut paraitre étrange...ou pas...mais c'est très difficile d'espionner pendant une fête... Les gens parlent, rient, piaillent, chantent... la musique, qui pourtant n'est pas assez forte pour les danseurs qui d'ailleurs s'en plaignent, semble soudain assourdissante... Pas évident d'entendre ce que peuvent se dire deux personnes dans tout ce tintamarre...

"Tout...bien...............va prévenir Loo et..............prend soin de cette jeune.......te plait... je...........accueil des Kurokami..."

Dans tout ce bruit, c'est tout ce que je réussis à distinguer... Cependant j'avais entendu l'essentiel : Yohko parlait d'accueillir les Kurokamis... Et connaissant ces abrutis, ils ne venaient pas pour danser la macarena... Me redressant, j'esquissais un sourire joyeux, j'allais pouvoir m'amuser un peu ! Je me penchai à l'oreille de mon amie, lui disant que j'allais voir quelqu'un et que je reviendrais plus tard, lui conseillant de rester là où elle était et s'amuser... Puis je me frayai un passage à travers les danseurs et rejoignai rapidement la porte d'entrée, posant au passage mon verre sur une table.
Passant non loin de Serena, je lui fis un bref salut, posant ma main sur mon front un peu à la façon des militaires, un sourire joyeux sur les lèvres. J'ouvris la porte, me retrouvant face aux quelques personnes au courant de la situation... Yohko, M.Hisles, la surveillante Astaroche et la chimère de Serena, Téthys, étaient tous là. Refermant la porte derrière mon dos, je joignai mes mains derrière mon dos.


Je peux dégommer du Kurokami moi aussi ?

(*Quelle subtilité Eleanor, s'ils te demandent comment tu es au courant, tu fais quoi ?*)

(*Bah j'ai entendu par hasard...*)

(*Ah ah ! La blague...*)

Tandis que Nasline s'occupait de ce qui ne la regardait pas....

(*Hey ! si ça me regarde ! Si tu crèves, je vais faire comment moi ?*)

(*T'aimerais bien hein ?*)

....bon...donc...je disais...
Pendant ce temps... je retirai mon masque en soie blanche, mes bracelets, mes bagues....et sans attendre de réponses, portai mes mains à mes bas pour en retirer mes compagnons de toujours : mes revolvers. C'était une merveilleuse idée de les y cacher cette fois encore... J'aurais put faire une entorse à la règle et les laisser dans ma chambre pour une fois, mais l'instinct est une chose formidable ! De même, j'avais prit le temps de ranger mon poignard dans ma botte droite comme toujours, c'est ça d'avoir ses petites habitudes...

Revenir en haut Aller en bas
Superviseur

avatar

1ère Année


Messages : 28
Experience : 37
Date d'inscription : 23/12/2009


MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Mer 13 Jan - 19:50

Une arrivé imminente d'adversaire... tout le monde les attendaient... enfin tout le monde, les personnes qui comptaient se combattre à la place de savourer cette soirée. Le vent soufflait, les arbres murmuraient, et les feuilles dansaient devant l'arriver des KuroKamis... leur rire tel des hyènes se faisaient entendre devant la porte de la salle de bal, les combattants qui comptaient défendre les lieux semblaient tous prêt... ils s'étaient tous préparer de manière différente...
Les pas du club des KuroKamis se faisaient plus rapidement, leur son était plus fort, et leur regard était illuminé par la lumière de la fête... ils étaient tous là...
Tyler, le chef, où du moins, ce que les autres semblaient montrer, tenait Amatérasu et Tsukuyomi dans ses mains, les deux bêtes de Hayate... et son regard perfide tel le serpent se posait sur Yohko... le Pilier du Ciel. Un sourire malfaisant... sadique... et grossier devant la vision des demoiselles était présent sur son visage, son regard était remplis d'un soif de sang, et il tenait fermement les deux chatons qu'il passa à son serpent qui se fit un plaisir de les tenir autour du cou avec le bout de son corps rampant.


Tyler – Serait-ce un comité d'accueil? Ce n'était pas la peine, vous êtes trop aimable, je sens que je vais en pleurer... enfin bref... Nous aimerions avoir la jeune fille que vous cachez... donnez la nous sinon ça va barder...

Le regard de Tyler était d'un grand sadisme, il voulait justement ne pas qu'on la lui donne pour qu'il puisse jouer avec chaque un d'entre eux... il voulait jouer avec leurs entrailles et les entendre criait de douleur dû à ses coups. Son sourire était encore plus démoniaque et il fixait tout le monde. Le groupe de KuroKamis était constitué de neuf personnes... ce n'était bien sûr pas le groupe en entier... ils sont bien plus nombreux que ça...

Tyler – Alors? Que décidez-vous? Promis, on essayera de pas trop saccager votre salle et de ne pas casser votre petite soirée à tous. Je ne garantis rien, mes amis ont une envie de s'amuser, et leur façon de s'amuser, n'est pas vraiment sympathique. D'ailleurs, si quelques filles sont tentés de jouer avec l'un d'entre, prévenez-nous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohko Minamoto

avatar

3ème Année/Admin


Messages : 329
Experience : 318
Date d'inscription : 02/07/2009
Age : 26
Age du personnage : 17 ans
Situation : Célibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Aya
Type de Bête: Renard-Dragon/Humanoïde

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Mer 13 Jan - 20:12

En un instant je compris que chacun de ces mots avait un sens caché... ils comptaient tous, en même temps que prendre la petite fille, tenter de nous faire du mal et détruire la soirée pour ceux qui sont derrière la porte. Je sortis alors du lot, mon regard bleu ciel, illuminé dû à la concentration de mon énergie bouillonnant dans mon corps, fixait le chef... je sentais son venin s'échapper de ses lèvres... ses mensonges...

Tyler – Serait-ce un comité d'accueil? Ce n'était pas la peine, vous êtes trop aimable, je sens que je vais en pleurer... enfin bref... Nous aimerions avoir la jeune fille que vous cachez... donnez la nous sinon ça va barder...

Son regard se posait souvent sur moi, je le connaissais, ce n'était rien d'autre qu'un faux caïd qui se prend pour un d'entre eux et qui ne pense qu'à s'amuser avec les nouveaux... s'amuser sadiquement bien sûr... cela me faisait pitié de voir un tel homme. Mes yeux se fermèrent, puis se rouvrirent avec une envie de lui mettre mon poing dans sa figure, mais il rouvrit ses lèvres empoisonnés.

Tyler – Alors? Que décidez-vous? Promis, on essayera de pas trop saccager votre salle et de ne pas casser votre petite soirée à tous. Je ne garantis rien, mes amis ont une envie de s'amuser, et leur façon de s'amuser, n'est pas vraiment sympathique. D'ailleurs, si quelques filles sont tentés de jouer avec l'un d'entre, prévenez-nous.


"Tu sais très bien ce qui a été décider... tu ne fais que t'amuser à jouer un scénario alors que tout ce que tu veux c'est te battre et nous faire à tous du mal... tu penses vraiment que chacun d'entre nous allons te laisser passer, saccager la salle, et en plus, agresser cette enfant... tu peux toujours courir..."

Ma voix était sur une tonalité grave, un froid immense s'en dégageait, mais un calme aussi important, je ne comptais pas m'exciter pour si peu de parole... je le fixais, et sentit mon énergie encore plus bouillonnait, mais il fallait attendre, attendre le moment où ils allaient passer à l'action... rien rester propre sur leur passage, il fallait toujours qu'ils désagrègent tout ce qu'ils touchent, ce ne sont que des destructeurs, rien d'autre...


"De toute façon, avec une personne comme toi, et tout le groupe derrière, les mots sont inutiles avec vous, tout ce qui compte, ce sont les poings... alors autant passer directement à ça..."

De l'électricité apparut sous mes pieds, en un seul pas, j'étais déjà arriver avec une extrême rapidité, à côté de Tyler... mon poing serrait... mon poing fermait, et mon bras contractait avec une grand concentration d'énergie, je frappais en direction de son ventre... des étincelles parcouraient le chemin que j'avais emprunté, mes yeux fixaient devant, et le poing frappa d'un geste sa cible, le faisant voler dans la forêt qui se trouvait juste à côté. Je soufflais alors, comme ci par cette expiration je faisais sortir une quantité d'énergie qui me soulageait, et je fixais alors la fenêtre où je vis la petite fille, je lui souris, puis m'enfonça dans la forêt...





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsubasa-gkn.forumsactifs.net
Superviseur

avatar

1ère Année


Messages : 28
Experience : 37
Date d'inscription : 23/12/2009


MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Mer 13 Jan - 20:19

Tyler fut alors envoyer dans la forêt avec force et Yohko disparut derrière lui... le second de Tyler... Zackary, regarda autour de lui, puis hurla avec force

Zachary - FOUILLER L'ECOLE ET BUTER LE PREMIER QUI S'INTERPOSE!!!

Le groupe se sépara alors en plusieurs petits morceaux dans des directions différentes...

COMMENCEMENT DU COMBAT

Tout les combattants posteront dans des lieux différents, vous choisirez les lieux vous même... récapitulatif des combattants!

Yohko VS Tyler & un second adversaire (Nom à trouver) Lieux => Forêt
Loo & Akio VS Zackary & Deux autres adversaires (Noms à trouver) Lieux =>
Vaanleck VS Jeff & Raphael Lieux => Eglise
Topaze & Téthys (Bête de Séréna) VS Un Adversaire (Nom à trouver) Lieux =>
Mya & Astaroche VS Trois Adversaires (Noms à trouver) Lieux =>

Aya (Bête de Yohko) et Séréna s'occuperont de la surveillance de Hayate.

Les adversaires de Loo et Akio sont encore présent devant la salle des fêtes.

Mettez vous OK dans le lieu du combat quand vous êtes à plusieurs, et dans votre poste, surtout, prévenez le lieu! Restez Réaliste!

PS => Pour les noms, si vous avez des idées, je suis preneur, après tout, ils pourraient tous réapparaître à un moment donner.
Les pouvoirs feront leur apparition durant le combat ainsi que les bêtes, vous ne les inventez pas, c'est nous qui décidons.
Les Superviseurs s'occupent EUX de faire les adversaires, et de décider si ils sont touché ou non, pour être sûr qu'il n'y ait aucune exagération et moyen de se la "péter".

Merci

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaanleck Hisles

avatar

1ère Année


Messages : 117
Experience : 179
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 34
Age du personnage : 25 ans
Situation : Celibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Valentine
Type de Bête: Fée

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Mer 13 Jan - 21:58

Raphaël savait déjà ce qu'il allait faire... Son plaisir personnel c'était profaner la religion, se foutre de la gueule de tous ces croyants et avant toute chose, provoquer Dieu. Son chemin était tout tracé... Ce qu'il ne savait pas c'est si il choisirait le temple ou l'église. Et c'est sa réflexion qui le fit rester quelques secondes encore devant le bal. Quelques secondes de trop. Un froid intense monta subitement et, s'il n'avait pas eu le réflexe de reculer brusquement, Valentine lui serait rentré dedans. Devant la porte du bal se trouvait un adulte à l'allure étrange et chevaleresque avec son costume. Visiblement il était peu souriant et semblait le défier.
Le Kurokami le regarda sans gêne et sans crainte. Il se tourna vers un autre camarade qui n'était pas partit et lui envoya:


" Jeff! Tu viens avec moi! Et toi, là, casse toi ou on te défonce!"


Puis il partit en courant, Jeff près de lui. C'était décidé, il avait choisit l'église, cet homme l'avait pour ainsi dire, inspiré.
Cet homme qui d'ailleurs n'écouta pas la menace, se retourna pour voir ses élèves arriver. Il eut envie de rester là avec eux, mais Raphaël et Jeff étaient pour lui. Alors il s'en alla à son tour.


"Tiens toi prête ma tendre Lumière... Voici les ténèbres..."

[Suite => Eglise]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohko Minamoto

avatar

3ème Année/Admin


Messages : 329
Experience : 318
Date d'inscription : 02/07/2009
Age : 26
Age du personnage : 17 ans
Situation : Célibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Aya
Type de Bête: Renard-Dragon/Humanoïde

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Jeu 14 Jan - 20:47

[Vision et Parole de Aya]

Mya : « Que fais-tu là ? Tu ne devrais pas regarder ce qu’il se passe dehors… Aya ? Je suppose que Yohko t’as laissée ici pour sa protection, s’il-te-plait surveille-la. Ce ne sera pas un spectacle pour une petite fille… »

Je regardais Mya et lui souris pour dire que c'est ce que je comptais faire qu'elle n'avait pas besoin de s'en faire. Je regardais après par la fenêtre, pour voir si quelqu'un avait vu la petite fille par la fenêtre, et ça ne semblait pas être le cas.
C'est alors que je vis mon Maître Yohko s'enfonçait dans l'obscurité de la forêt, je sentais le besoin de le rejoindre, mais je devais m'occuper de la petite fille... je la regardais, posant une main sur son épaule, la tournant vers mon regard, je lui fis un sourire des plus chaleureux, voulant à tout prix la rassuré, son regard rouge écarlate me surprit, l'on aurait dit le même que celui que possède mon maître... je la fixait, et tout en souriant, je me décidais à parler...


"Ne t'en fais pas, ils vont tous revenir et les méchantes personnes qui t'ont poursuivit seront K.O. et ne te feront plus aucun mal."

Je lui souriait, l'on pouvait croire que j'étais sincère, mon cœur était sensible à la vue de cette petite fille, je ne voulais pas qu'elle se fasse du soucis, je ne voulais pas qu'elle culpabilise, je voulais qu'elle aille bien... je sentais un infime lien se créer entre nous deux, je sentais un infime lien important qui nous relier cette enfant et moi, et pourtant, je ne pouvais dire de quoi il s'agissait.

"Dis moi, comment t'appelles-tu? Tu n'as rien j'espère?"

Je lui souris, une partie de moi se préoccupait de l'enfant, mais une autre se préoccupait plutôt de Yohko que je ne voulais laisser seul... je descendis la petite fille de sa chaise, l'éloignant de la fenêtre pour pas que les groupes d'hommes dehors la remarque, je m'assis alors par terre, et la regarda.

"Viens, assis-toi, ce n'est pas sale par terre, peu de gens ont marché dans ce coin là.. tu sembles exténuer, repose-toi, non?"





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsubasa-gkn.forumsactifs.net
Serena Magami

avatar

2ème Année


Messages : 252
Experience : 171
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 25
Age du personnage : 16 ans
Situation : Elève

Sky-Children
Arme: Naginata
Nom de la Bête: Téthys
Type de Bête: Ondine

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Sam 16 Jan - 13:55

Serena vit Aya se charger d'Hayate avec reconnaissance.
Elle connaissait peu la jeune fille qui accompagnait Yohko en permanence et l'entendre parler d'une voix apaisante à la petite fille avait quelque chose d'un peu troublant.
La jeune fille fut arrachée de ce spectacle touchant par une vision.
Les Kurokami se dispersaient dans toute l'académie, comme s'ils voulaient attirer leurs opposants là où ils le souhaitaient.
Elle aperçut Téthys, sa chimère, aux cotés de Topaze, deux revolvers en mains.
Elle vit aussi Yohko et, plus effrayant, il semblait en mauvaise posture.
Serena se sentit vaciller sur ses jambes en revenant à elle.
Devait-elle en parler à Aya, devait-elle la prévenir de ce qui arrivait à Yohko ?
Toutefois Hayate mobilisait toute son attention, la petite fille semblait à la fois épuisée et affamée mais les deux chatons qui lui avaient été enlevés semblaient occuper ses pensées.
Avec un sourire, Serena passa au buffet prendre une des assiettes préparées à l'attention des convives et la lui tendit avec une fourchette.


- Il faut que tu manges un peu Hayate-chan. Tu as besoin de reprendre des forces.

Des pensées contradictoires se mélangeaient en elle.
Elle devait veiller sur Hayate mais elle était inquiète pour Yohko après ce qu'elle venait d'entrevoir du futur.
Mais elle ne pouvait décemment rappeler Téthys et laisser Topaze seule face à un Kurokami.
Serena regrettait parfois que son pouvoir de prescience ne lui dise ce qu'elle devait faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akio Satô

avatar

Surveillant(e)


Messages : 12
Experience : 33
Date d'inscription : 16/11/2009

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Norah
Type de Bête: Panthère des Neiges

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Dim 17 Jan - 2:38

[ Partie du Combat de Loo/Akio/Méchants]

Je valsais, virevoltais, soulevais doucement ma princesse des flammes pour la reposer avec autant de douceur sur le sol. Mes années à grandir dans un bar m’avait permis d’apprendre les danses de couple, certaines filles aimant imiter les gens du haut peuple comme elle disait. Mes yeux émeraude se plantèrent dans ceux de feu de la demoiselle. Je restais silencieux, me délectant de ce moment de douceur et de quiétude, de ces rares moments de faite. Dès demain les cours reprendraient, dès demain mon travail officiel, et officieux, reprendrait. La voix de Mya me sortit de mes songes funestes d’un lendemain ennuyant. Elle parlait. Elle me flattait. Elle savait me faire sourire. Je l’écoutais avec ce léger sourire habituel, ce sourire d’arrogant d’après Loo. Je ne suis pas arrogant, l’arrogant se surestime, je ne fais qu’être réaliste.

« Oui… Pourtant tu devrais aussi te sentir coupable de la popularité de ce bal… »


Lui fis-je de ma voix trainante, susurrant ces mots au creux de son oreille, sentant la douce chaleur de sa peau caresser mes lèvres. Nos pas continuaient de nous entrainer, mes doigts glissant par instant sur sa joue brulante, caressant ses cheveux vifs, descendant le long de sa taille décrivant des courbes que je connaissais par cœur. Je détaillais chaque parcelle de son visage, me perdait dans chaque nuance que ses yeux offraient, peinture éclatante de couleur vives, de gaité, d’innocence. Trop d’innocence pour restait à mes côtés. Je surpris son air détaché, fronçant légérement les sourcils, la tête tombant sensiblement sur mon épaule, je l’observais de mon air charmeur laissant le pardon de ma future faute venir. Loo. Sujet sensible. La princesse des glaces qui n’aimait pas être au centre de l’attention l’était pourtant ce soir semble-t-il. Les reproches fusèrent, ne m’atteignant pas. Notre faute était trop grande. Trop importante. Nous avions impliquée Mya dans nos vies. Dans notre guerre. Je pris un air plus dur, gardant tout de même cette tendresse au fond de mes yeux que je ne gardais que pour ma princesse des flammes :

« Princesse… Tu fais partie de nos deux vies. Par notre faute…Maintenant tu n’as plus qu’à subir les douleurs que cela apporte comme nous les supportons... Nous ne changerons pas, notre décision est prise depuis longtemps à présent… »


Une décision, celle d’oublier l’existence de toute autre possibilité que la haine, que le sang, que les pleurs. Mya souffrirait, elle perdrait l’un de nous et haïrait l’autre. Nous le savions. Nous l’assumons. La promesse de nos sangs était inviolable. Sauf par la mort. Un sort plus tragique, digne d’une pièce grotesque d’une idiote destinée. Je posais mon front glacée contre le siens sentant la chaleur de sa peau. Ma carapace n’était pas éternelle, la glace finirait par fondre et il me faudrait du temps et de l’énergie pour récupérer la quantité d’eau suffisante. Je n’avais pas quitté ma position, les yeux fermé, ma tête contre celle de Mya, laissant sa chaleur réchauffé la bête au creux de mon cœur. Une voix. Astaroche. Je ne l’écoutais à moitié, elle parlait de Loo qui devait faire encore des siennes. Des menaces. Veines. Loo ne pouvait rien contre moi, pas maintenant, pas encore. Loo resterait calme, je la connaissais, je connaissais ses crises. Elle resterait calme tant qu’elle restait dans ses pensées. Un événement. Un geste. Et elle deviendrait incontrôlable. Des lèvres sur ma joue. Fade. Astaroche. xD . Tsss… Mes yeux se posèrent sur ceux de Mya, ma main glissant sur son menton, l’attrapant avec douceur entre mon pouce et mon index. Je saisis ses lèvres durant quelques secondes avant de me détacher d’elle, ma carapace de glace disparaissant à ce moment. Mes réserves pour elle ne devaient pas être totalement rechargées. Les choses s’agitaient, Mya s’éloigna. Une légère inspiration fit monter l’excitation. Sa sentait les combat à plein nez. Noah n’était plus dans la salle, son flair avait dut lui indiquer la présence de l’ennemi. Elle n’avait rien dit. Elle aimait me faire des surprises. Profitant de la cohue qui commençait à régner, je me rapprochais de Loo toujours dans un état stoïque. Elle avait bien choisi son moment, son instinct devait lui dicter que son envie de sang serait bientôt assouvie.
L’un d’entre eux hurler des ordres, fouiller l’école. Stupidité. Se séparer alors que nous étions en surnombre. La présentation de certain m’offrait des moments d’hilarité intérieure inoubliable. Il s’avança vers nous, un faucon aux yeux dorés perchés sur son épaule. Je détaillais un instant celui qui serait bientôt mon futur ennemi, ses attentions étant dévoilé par son regarde au sadisme pur. Moins grand que moi, une carrure plus svelte, il n’avait rien d’un guerrier très physique, plutôt le feu follet dans le genre de Loo. Le mien aussi malgré ma stature. Il s’arrêta, laissant quelques mètres entre nous et lui. Me retournant je me décidais à faire ce qui pouvait être une regrettable erreur. Ne limitant que très peu ma force, ma main vient plaquer violement le visage de Loo qui écarquilla les yeux un instant. Je connaissais les crises de Loo, mon meilleur allié dans ces moments était Anshin caché au creux de son esprit à tenter de la résonner. Mon deuxième était Mya mais elle n'était plus présente dans la salle, j'étais pour ma part inefficace. Virulent au contraire. J’ouvris la bouche, anticipant son coup de dague.

« Les ennemis ce sont eux…Tu peux en faire ce que tu veux »


Un des rares sourires spontanés se dessina sur le visage de la jeune fille. Elle ne tarda pas à se mettre en place, son cerveau de tueuse se mettant en place aussi vite qu’un reflexe. Quelques secondes plus tard elle se tenait à mes cotés, les muscles tendues, une dague dans chaque main, sa robe déchirée par ses soins. Mya allait râler. Nous étions prêts à combattre. Ensemble, cela n’était pas sur, mais contre un ennemi commun, cela oui. L’ennemi nous regarda, il murmura quelque chose avant de se diriger vers le bar. Mes yeux s’écarquillèrent alors qu’un coup violent m’atteignait les côtes, coup de genoux venant de derrière. Me retournant je surprise le visage souriant d’un jeune homme. La douleur disparut lentement, mes yeux se posèrent sur Loo qui venait de contrer avec difficulté un coup de pied visant sa tête. Sa dague s’enfonçant légèrement dans la jambe d’un autre ennemi. Identique. Des jumeaux. Et leur bête aussi était jumelle. Deux énormes dobermans se tenaient devant nous. Des chiens. De vulgaires chiant. Avec une bave d’une couleur étrangement violette, cela n’annonçait rien de bon. Je sortie une dague me lançant contre les chiens, je trébuchais, roulais sur le sol et me relevais. L’un des jumeaux se tenait devant moi. Arrogant. Il sourit. Il disparut. Puis un nouveau coup au creux de mon ventre, le jumeau venait d’apparaitre à mes cotés et avait enfoncé son poing dans mon estomac. Téléportations. Ces deux là ne tenait pas en place, à chaque fois que mes yeux les apercevait il n’était déjà plus là. Des bruits à cotés de moi m’indiquait que la princesse des glaces luttait aussi, les grognements de douleur sortaient de sa gorge.

La partie s’annonçait difficile.

Le jeu n’en serait que plus stimulant.



Dernière édition par Akio Satô le Dim 17 Jan - 3:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Dim 17 Jan - 2:48

Alors ? Que décidez-vous ? Promis, on essaiera de pas trop saccager votre salle et de ne pas casser votre petite soirée à tous. Je ne garantis rien, mes amis ont une envie de s'amuser, et leur façon de s'amuser, n'est pas vraiment sympathique. D'ailleurs, si quelques filles sont tentées de jouer avec l'un d'entre nous, prévenez-nous.

Une folle envie d'éclater de rire aux derniers mots... Les pauvres croyaient vraiment qu'ils allaient intéresser l'une d'entre nous... Je jetai un regard amusé à Mya, Astaroche et Téthys mais reportai vite mon attention sur Yohko qui répondait à Tyler... Lorsqu'il lui flanqua un coup de poing du tonnerre, je fus saisie d'une envie d'hurler un "Wouhou Yohko jackpot !" mais malheureusement pour moi il partit trop vite, nous laissant face à Zackari et les autres imbéciles de sa bande...

FOUILLEZ L'ÉCOLE ET BUTEZ LE PREMIER QUI S'INTERPOSE !!!

Ho ho une menace...? Un grand sourire sur les lèvres, j'exultai, saisie d'une furieuse envie de m'interposer, tel un chien qui aurait déniché une bande de lapins et ne saurait lequel prendre en chasse... Ils détallaient et mes mains me démangeaient, une envie de tirer dans le tas... juste pour le plaisir... Pourtant, ce ne fut pas moi qui lança l'assaut, mais Vaanleck qui, le premier à agir, lança une attaque sur Raphaël...

Jeff ! Tu viens avec moi ! Et toi, là, casse toi ou on te défonce !

Aaaaah...quelles douces paroles...quel merveilleux langage, une splendide mélodie pour l'oreille...

(*Ironie quand tu nous tiens !*)

Tandis que je riais en silence, le professeur Hisles "désobéissait" à la racaille et les suivait jusque je ne sais où... Me tournant vers les autres, je souriais et m'adressais à Thétys qui se trouvait être la plus proche.

Bon et si on faisait de même ? J'ai envie de "jouer", tu viens avec moi ? Je serais d'avis d'aller voir vers les salles de cours, les salles d'étude, la bibliothèque, les laboratoires, etc...tu vois ?

Puis sans plus attendre, je désactivai la sécurité de mes armes et m'élançai vers l'institut, si elle voulait me suivre elle n'avait qu'à le faire, on ne pouvait attendre plus et leur laisser le temps de tout saccager sur leur passage...

[Suite => Bibliothèque]

Revenir en haut Aller en bas
Serena Magami

avatar

2ème Année


Messages : 252
Experience : 171
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 25
Age du personnage : 16 ans
Situation : Elève

Sky-Children
Arme: Naginata
Nom de la Bête: Téthys
Type de Bête: Ondine

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Dim 17 Jan - 15:40

[Pour Téthys]

L'ondine contemplait la petite bande des Kurokami qui s'était rassemblé à l'une des issues de la salle de bal avec amusement.
Un petit groupe d'humains leur faisait face, des camarades de classe de Serena et ces arrogants Piliers qui prétendaient régenter l'école.
La seule personne qu'elle tolérait ici était Valentine, la chimère de glace aux cotés desquels elle avait combattu le serpent géant dans la Forêt Obscure.
Son maître, les surveillants, les Piliers, les élèves, la fillette, elle n'en avait cure.
Tout ce qui l'intéressait était que quelqu'un lance le signal du départ... ou plutôt celui qui déchainerait la fureur du combat sur l'académie.
Puis il vint enfin.


- FOUILLEZ L'ÉCOLE ET BUTEZ LE PREMIER QUI S'INTERPOSE !!!


Le sourire de la chimère s'élargit dans son visage bleu tandis que ses yeux, escarboucles incandescentes, étincelaient dans la nuit.
Stupides humains! L'objet de leur convoitise se trouvait à deux pas d'eux comme l'attestait la présence du petit groupe prêt à défendre la fillette.
Idiots comme ils étaient, ils n'avaient pas trouvé d'autres solutions que de fouiller les hectares de terrain de l'Académie pour retrouver leur proie.
Elle regardait les petits groupes s'égayer comme un banc de poissons déchiré en deux par un prédateur quand une voix l'apostropha.
L'ondine baissa ses yeux rougeoyants sur la jeune fille costumée deux mètres en-dessous d'elle qui avait déjà deux revolvers au poing.


- Bon et si on faisait de même ? J'ai envie de "jouer", tu viens avec moi ? Je serais d'avis d'aller voir vers les salles de cours, les salles d'étude, la bibliothèque, les laboratoires, etc...tu vois ?

Apparemment, celle-ci n'était pas plus futée, elle aussi entreprenait de fouiller l'école pour trouver leurs opposants désormais.
L'ondine bondit de l'auvent où elle s'était assise, se liquéfia avant de se rematérialiser derrière Topaze en l'enlaçant d'un bras tout en lui indiquant quelque chose du doigt de l'autre main.
Elle se pencha à son oreille pour murmurer.


- Je ne joue pas. Je chasse.


Ce qu'elle indiquait de son doigt à l'ongle fin était un Kurokami qui détalait dans la nuit.
Fuyait-il ou bien cherchait-il à les entraîner dans un endroit opportun pour mieux les prendre à revers ?
Peu importait à la chimère, cette nuit, ce Kurokami était sa proie, à l'instar des poissons qu'elle prenait plaisir à chasser dans le lac.
C'est donc avec joie qu'elle se lança à la poursuite de sa proie aux cotés de la jeune fille.

[HRP: je suis Topaze où qu'elle aille, peu m'importe le lieu du combat ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Superviseur

avatar

1ère Année


Messages : 28
Experience : 37
Date d'inscription : 23/12/2009


MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Sam 23 Jan - 22:13

« FOUILLER L'ECOLE ET BUTER LE PREMIER QUI S'INTERPOSE!!! »

Ma voix s’imposa. Je sentais grouiller en eux le désir de combattre. Je les observais quitter un à un la salle des fêtes. Fête…La vraie fête commençait. La salle se vidait, dans un coin deux personnes restaient. Un grand baraqué en costume et une espèce de fantôme aux cheveux noirs dignes des films d’horreurs que j’adorais. Mes yeux se fermèrent, je me délectais des pensées morbides qui parcourait mon esprit, des sensations des combats, de la peur es adversaire. Et je les chassais. Ce n’était pas le moment. Les jumeaux apparurent à mes côtés, je souris en leur murmurant :

« Allez faire joujou. Quand vous en aurez fini je vous offrirez une récompense »

Des chiens, tout comme leur bête. De bon toutou obéissant aux moindres de mes ordres. Par peur, comme tous les autres, peur que je dévoile au monde les pensées sinistre et obscène que leur conscience cachée. L’inceste restait mal vu dans ce monde, y compris entre jumeaux. ( xD) Les laissant à leur besogne je me dirigeais vers le bar. Tsss…Ces gamins n’avaient pas le sens de la fête, pas d’alcool, pas de substance hilarante, pas de sexe. La seule présente ici était-celle qui allait mourir. Dommage, elle avait une étincelle dans le regard qui me plaisait bien. D’un geste je jetais à terre toute les idioties présentes sur la table, puis m’asseyant sur celle-ci je sortis un paquet de ma poche. D’un geste machinale j’avalais une à une les bonbons colorés ( Dragibus *_*) alors que mes yeux se posaient sur le combat qui allait commencer.
Les deux combattants étaient près, mais idiots. Les jumeaux les attendaient patiemment, ils s’amusaient. Les coups fusèrent, Jack donna un violent coup de genoux dans les côtes du baraqué tendis que Jake tentait un coup de pied en direction de la tête de la jeune femme. Tentait. Un éclat atteignit ma prunelle, celui d’une lame. Cet idiot c’était fait contrer. Aucune réaction sur son visage. Ces gars étaient étranges, leurs esprits n’étaient qu’un seul tourné vers deux choses. L’obéissance et leur amour. Des idiots. Le baraqué bougea, fonçant vers les chiens. Jack apparut devant lui, au sol, et le fit trébucher. Tout allait vite. La fête n’était pas si ratée. De son côté Jake enchainait ses attaques, son adversaire avait compris plus vite que l’idiot de baraqué la portée de ses pouvoirs. Elle se débrouillait bien. Ils se débrouillaient bien, je devais avouer que, maintenant qu’il avait compris le baraqué était plus efficace. Je mordillais dans une dragée noire tendis que j’observais mes deux toutous s’amusaient avec leurs jouets.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Dim 24 Jan - 21:57

Je regardais alors les événements défiler... j'avais du mal à comprendre ce qui était en train de se produire, tout cela allait trop vite pour mon petit esprit... je venais de me retrouver avec deux jeunes femmes, une aux cheveux blanc, et l'autre argenté... elles étaient toutes les deux très belles... celle aux cheveux argentés s'occupa de moi, elle me parlait avec tendresse et amour, j'en rougissais légèrement, car ma timidité prenait le dessus... je sentais mon ventre crier famine, mon esprit en direction de Tsuki-chan et Ama-chan... je ne pouvais vivre sans eux... je les aimais tellement... ce sont eux qui s'occupe de moi quand je suis malade et moi qui m'occupe d'eux quand ce sont eux ou quand ils ont faim... je ne pourrais vivre sans mes deux seuls amis... mes deux petits chats...

Aya: "Dis moi, comment t'appelles-tu? Tu n'as rien j'espère?"

Je la regardais alors... elle tentait de me rassurer, de faire en sorte que je ne pense plus à rien... je baissa alors mon regard vers le sol...


- Je m'appelle Hayate... et oui, je vais bien... mais... mais... aidez moi s'il vous plait! Je veux retrouver Ama-chan et Tsuki-chan!!!

Mon regard était en pleure, ma tristesse me prenait, j'avais perdu une partie de moi après tout... j'avais perdu mes amis depuis toujours...

Aya: Viens, assis-toi, ce n'est pas sale par terre, peu de gens ont marché dans ce coin là.. tu sembles exténuer, repose-toi, non?"

- Désoler... je ne peux me reposer pour le moment...

Mon regard fixait le sol... puis Serena m'apporta une fourchette et de quoi mangeait... je regardais alors l'assiette, je la pris avec la fourchette, et enfourna rapidement le tout, au point de presque m'étouffer... je levais mon regard vers Serena et lui souris timidement...

- Merci...

D'un seul coup, j'entendais les bruits de combat à côté de l'entrée... je regardais, et je fus effrayer... je voyais des membres des poursuivants juste à côté...

- S'il vous plait! Emmenez-moi vers Ama-chan et Tsuki-chan... je vous en supplie!

Mon regard remplis d'envie, de pleure et de tristesse esperait que je réussisse à les convaincre...

Revenir en haut Aller en bas
Yohko Minamoto

avatar

3ème Année/Admin


Messages : 329
Experience : 318
Date d'inscription : 02/07/2009
Age : 26
Age du personnage : 17 ans
Situation : Célibataire

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Aya
Type de Bête: Renard-Dragon/Humanoïde

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Dim 24 Jan - 22:11

[Vision de Aya]

Je me tournais vers Serena, un regard inquiet et voulant absolument faire en sorte que les désirs de la petite Hayate soit respecter. En voyant les combattants proches de l'endroit où l'on se trouvait, je compris que l'on ne pouvait rester là et je regardais Hayate avec un air serein.


"D'accord... Serena, on va retrouver Yohko... et ses deux chatons... l'on est pas en sûreté ici..."

Je me tournais, un regard fort et prêt à tout détruire, je pris la fourchette à Hayate, me coupa d'un seul trait ma robe, allant jusqu'à ma taille, l'on pouvait voir mes bas et d'un seul coup de pied, je frappais la vitre derrière moi... la déchirure me permis de lever la jambe tellement haut que je pouvais frapper la fenêtre. Je me coupais légèrement avec du verre, à peine, quelques gouttes de sang coulant, et je regardais Serena et Hayate...

"Allons-y..."

Je pris Hayate dans mes bras, enleva le verre qui trainer sur la fenêtre pouvant couper quiconque passant, et passait avec Hayate. Je me tournais alors vers Serena, lui tendant une de mes mains pour l'aider à passer la fenêtre...

"Au faites Hayate... je m'appelle Aya et je suis enchanté de te connaître."

Ce n'était pas vraiment le moment des présentations... mais j'étais après tout spécial... j'avais du mal à comprendre certaines actions des gens, je n'étais pas humaine après tout...





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsubasa-gkn.forumsactifs.net
Serena Magami

avatar

2ème Année


Messages : 252
Experience : 171
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 25
Age du personnage : 16 ans
Situation : Elève

Sky-Children
Arme: Naginata
Nom de la Bête: Téthys
Type de Bête: Ondine

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Lun 25 Jan - 0:36

Serena vit avec satisfaction et un peu de désarroi Hayate vider son assiette en un rien de temps, on aurait dit que la fillette n'avait pas mangé depuis des jours !...
Mais à peine avait-elle fini qu'elle les implora du regard elle et Aya.


- S'il vous plait! Emmenez-moi vers Ama-chan et Tsuki-chan... je vous en supplie!

La jeune fille comprenait l'inquiétude d'Hayate mais elle hésitait sincèrement à lui faire quitter la salle de bal.
Certes leur sécurité était précaire ici mais c'était sans doute mieux qu'à l'extérieur.
Cependant, Aya prit la décision à sa place.


- D'accord... Serena, on va retrouver Yohko... et ses deux chatons... l'on est pas en sûreté ici..."

Au souvenir de sa vision concernant Yohko, Serena finit par acquiescer.
Le jeune homme était en mauvaise posture et sa propre chimère étant aux cotés de Topaze, elle n'avait rien pour protéger Hayate.
Le Pilier, lui, saurait et peut-être son don de vision du futur l'aiderait-il dans son combat.
Elle laissa Aya taillader sa robe, aider Hayate à sortir avant de franchir la fenêtre avec son aide.
Serena fut saisie d'une vision à cet instant, elle voyait les deux chats d'Hayate.
Elle sentait une certaine chaleur mais il faisait si sombre qu'elle était totalement incapable de les situer.
Une seule chose était certaine, les deux chats se débattaient comme des beaux diables.
Elle revint brusquement à elle, elles ne devaient pas rester en place sinon les Kurokami fondraient comme des faucons sur leurs proies.
Elle tira légèrement la manche d'Aya pour attirer son attention.

- Je sais où trouver Yohko !...

Sa dernière vision était assez claire et désormais elle connaissait bien la forêt qui entourait le lac où elle se rendait régulièrement avec Téthys.
Elle mènerait Aya et Hayate droit au pilier si elles le souhaitaient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loo

avatar

2ème Année/Admin


Messages : 50
Experience : 168
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 26
Age du personnage : 17 Ans
Situation : Célibataire

Sky-Children
Arme: Katana
Nom de la Bête: Anshin
Type de Bête: Loup Ailé

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Lun 25 Jan - 15:29

Le contact fut violent, une douce douleur se propagea le long de ma joue. Dans ma bouche, un léger gout ferreux s’insinuer entre mes lèvres, caresser ma langue. Je souris, mes idées redevenaient claires. Du sang. La tension autours de moi, celle du combat. Akio me parlait d’ennemi. Mon regard parcourra vivement la salle, deux jumeaux, un autres un peu plus âgé que moi, Akio. Quatre ennemis. Trois devaient mourir. Mes doigts se refermèrent sur ma robe, sans un remord la lame de mon couteau vint dépecer le tissu. Je laissais tomber le fantôme de la tenue de bal pour me concentrer sur mon destin. Le combat. Une deuxième dague se faufila au creux de ma main, j’étais complète, et j’avais soif. Soif de ce sang si impur et pourtant nécessaire, soif de cette adrénaline dopant au sein de mes veines. D’un geste j’étais aux côtés d’Akio, les jambes fléchies, les yeux fixant mes adversaires. Non. Mon Adversaire. Où étaient passés les deux autres ? Un brusque changement d’atmosphère se fit ressentir, sifflement dans l’air. Je croisais mes bras près de mon visage, dague vers l’extérieur, et je sentis immédiatement le choc. Un liquide tiède coula le long de mes doigts alors que j’amortissais durement le choc. Une attaque. Une autre. Une défense. Une attaque. Une esquive. Mon adversaire et moi enchainions les gestes dans une danse magiquement morbide. Mon adversaire allait vite, trop vite. A chacun de ses coups il était sur un autre front. Mon esquive efficace ne pouvait rien contre une vitesse pareil, impossibilité de prévoir ses attaques. Mon pied frappa le vide alors qu’un coup de poing atteignait mon estomac. Je souris. Un combat enfin amusant.
Mon œil alerter remarqua une chose, mon pseudo coéquipier venait de se pencher sous une attaque foirée. Intéressant. Mes jambes s’activèrent, rapidement. Mon adversaire ne savait plus quoi faire me courrait après, l’idée ne lui venant pas à l’esprit de se téléporter devant moi. La surprise de mes gestes été toujours une de mes plus grandes stratégie. Mes jambes se fléchirent, mes pieds quittant le sol. Le saut fut court, mais efficace. Mes deux pieds se posèrent brutalement sur le dos du surveillant qui, surpris, se releva violemment. Parfait. Agilement je me servis de ce tremplin humain. Un salto arrière ( La classe hein :p), et je me posais tel un ange derrière mon ennemi. Mes dagues firent leurs devoirs, s’abattant sur le dos de l’idiot, laissant derrière eux le tracé d’une douce balafre. Je souris et me remis en position alors que mon adversaire se téléportais dans mon dos. Il n’affichait aucune expression malgré la douleur, poupée aux mains d’un autre. Ses actes continuaient d’affluer, me forçant à reculer malgré moi.





Beatus vir qui suffert tentationem
Quia cum probates fuerit accipient coronam vitae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akio Satô

avatar

Surveillant(e)


Messages : 12
Experience : 33
Date d'inscription : 16/11/2009

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Norah
Type de Bête: Panthère des Neiges

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Lun 1 Fév - 15:54

Les assauts de mon ennemi affluaient de tous les côtés, ma dague virevoltait autours de moi, tintant contre l’acier de l’ennemi. De multiples balafres sanguinolentes apparaissaient sur ma peau, j’en regrettais ma douce carapace de glace. Mon adversaire apparut devant moi, ses yeux gris acier se posant dans les miens. Vide. Pourtant ses lèvres restaient étirées dans un doux sourire morbide. Ma deuxième main vint rejoindre sa jumelle sur la garde mon arme, la lame pointant vers le sol. Je bondis, poussant un cri de rage, celui du guerrier dans son ultime attaque. Chaque attaque pouvait être la dernière. Mon acier ne trancha que le vide. Volatilisé. Encore. Je grimaçais de rage, je ne supportais plus ce foutu pouvoir. Mes yeux s’écarquillèrent, l’épée de Damoclès venait de s’abattre sur mon dos. Choc violent le long de ma colonne vertébrale. Un poids parfaitement répartie en deux points parallèles. Un poids qui disparut aussi rapidement que son apparition fut prompt. Pourtant, une légère douleur continuait de se diffuser dans mon dos, souvenir cuisant de cette acte traitre. Je me retournais, assise sur le sol. Un ange. Virevoltant dans le ciel dans une danse fatale, gracieuse mort.
Un choc à l’arrière de ma tête me sorti de ma contemplation, mes mains se posèrent devant moi, stoppant ma chute. Ma tête me lançait, encore sous le coup de la frappe puissante. Ma jambe se leva, décrivant un arc de ciel dans l’air, percutant violemment le menton de mon adversaire toujours penché sur moi. Je souris, me délectant du sang s’échappant de sa narine.
Je vis dans ses yeux une lueur de rage, il n’était pas si robotisé qu’il en avait l’air. Oops. La suite fut fulgurante, ses coups échappant à ma vue, mes esquives devenaient inutiles. Je reculais rapidement sous ses assauts.
Mon dos toucha un autre, glacé. Loo. Intéressant. Mes bras se glissèrent sous ses aisselles, sentant sa peau glaciale contre mes vêtements. Je sentis un frisson parcourir mon échine. Mon risque le plus dangereux, pour l’instant, était le choc thermique et la congélation après. Il fallait agir vite. Mes jambes fléchirent. Levant les yeux, je vis mon adversaire dresser au dessus de sa tête une lame brillante. Faux étincelante. Je me penche, emportant dans mon élan Loo qui roula contre mon dos. Je grimaçais, sentant la brulure glaciale de la princesse. Elle allait rager. Amusant. L’adolescente passa au-dessus moi et atterrit avec souplesse. Je vis la rage dans ses yeux cyans. La femme est magnifique lorsqu’elle est en colère. Puis la douleur. Le coup du jumeau venait de s’abattre sur son dos marbré.
Je lui adressais un sourire satisfait alors qu’elle se redressait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Superviseur

avatar

1ère Année


Messages : 28
Experience : 37
Date d'inscription : 23/12/2009


MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Mar 9 Fév - 1:54

Je fronçais les sourcils, avalant de travers la petite dragée rose qui explorait ma bouche. Ces deux là. Je m’attendais à tout dans cette école. Aux petits élèves incapables de se battre. A ceux sachant se battre. A ceux sachant tuer. A ceux voulant tuer. A ceux nous rejoignant par peur ou par avidité. Mais aucun de mes scénarios n’entrainait un spectacle aussi étonnant qu’intéressant. Ils se battaient tout les deux contres nous. Usant d’une habileté et d’un potentiel magique. Pourtant, leur esprit d’équipe était fascinant, blesser l’autre, se servir de l’autre, user de ses faiblesses, de ses erreurs. J’en oubliais d’avaler mes bonbons. Mes yeux suivaient la course folle de leur combat. Imperturbable les jumeaux continuaient leurs assauts, laissant couler le sang des ennemis sur le sol, souillant la salle des fêtes. Mes yeux suivaient leurs actes, leurs coups fourrés. Je suivais son saut, elle n’avait pas hésitait à se servir du baraqué comme un vulgaire tremplin. Ils m’intriguaient. Quelle était la nature de leur relation pour qu’ils n’hésitent pas à détourner ce combat en un duel entre eux. Un duel. Ils ne voulaient pas gagner contre nous. Ils voulaient gagner l’un contre l’autre. Amusant.
J’avalais une nouvelle dragée. Le grand brun venait de balancer la guerrière au dessus de lui, se servant ainsi de la jeune fille comme un bouclier humain. Le tissu se fendit sous la lame. Le sang coula le long de sa peau dont j’apercevais la blancheur quasi cadavérique. Jake et Jack multipliaient leurs attaques. Leurs deux chiens observant la scène, attendant en bon gardien le moment adéquate. La jeune fille se releva, laissant ses longs cheveux noirs se tachaient du sang coulant le long de son dos. Ils se faisaient face, haineux. Oubliant les jumeaux qui les encerclaient. Jake attaqua, fonçant vers le dos du grand baraqué.

« Huhuhu… »

Laissais-je échapper avec un sourire. J’attendais. J’exultais. Avalant un à un les bonbons de mon paquet. Je redevenais un simple gamin devant un film d’action particulièrement comique. J’attendais la prochaine attaque. La prochaine blague des gentils. Bien que je sentais que lui comme elle n’était réellement pas les portes drapeaux de la cause des bienfaiteurs de l’humanité. Au contraire. Je sentais en eux une part d’ombre profonde et enivrante. Jack attaqua à son tour fonçant vers la beauté fatale, arme à la main.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loo

avatar

2ème Année/Admin


Messages : 50
Experience : 168
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 26
Age du personnage : 17 Ans
Situation : Célibataire

Sky-Children
Arme: Katana
Nom de la Bête: Anshin
Type de Bête: Loup Ailé

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Sam 13 Fév - 1:59

Anshin trépignait dans mon esprit. Chaque attaque que je parais. Chaque nouvelle blessure qui se dessinait sous ma peau. Tout cela arrachait des cris de rages à ce clébard. Il voulait combattre. Il voulait voir le sang couler le long de sa gorge. Mais il prenait son mal en patience. Lui et moi combattions rarement ensemble. Nous étions deux loups solitaires, attaquant solitaire. Pourtant, nous savions qu’en meute nous étions encore plus forts. Mais ce n’était pas notre nature. Une coupure se dessina sur mon bras, une nouvelle. Mon dos toucha un autre. Chaud. Agréablement chaud. Akio. Je reconnaissais sa chaleur entre mille. Cette chaleur à la fois accueillante et repoussante. Pourtant, elle n’annonçait rien de bon. J’écarquillais les yeux. Je m’attendais à tout. Réellement à tout, même au pire. Mais il continuait de m’étonner. Je passais au dessus de lui, aussi légère qu’une plume. Mes pieds touchèrent le sol, mais bras échappèrent à l’emprise de ceux du surveillant. Je le fixais, droit dans ses yeux émeraude. Je le haïssais. Et j’eus mal. Terriblement mal. Mon dos venait d’être, une nouvelle fois dans ma vie de combat, déchirait de toute part par une lame. La blessure s’ajouta aux cicatrices déjà présent, ramenant avec elle des douleurs pas si passé que cela. Je serrais les dents, la respiration haletante. Un genou à terre, une main au sol. Je sentais le sang couler le long de mon dos blanchâtre. Je me relevais. Lentement. Me délectant de ce sourire arrogant trônant sur le visage d’Akio. Ce sourire que je lui ferais ravaler.
Mon regard se posa derrière Akio. Je souris à mon tour. Entre mes doigts brilla l’éclat de ma dague. Je ramenais celle-ci près de ma joue. Un geste vif, précis. Mon index et mon majeur s’écartèrent laissant échapper l’arme fatale. Je suivis son tracé avec délectation. La lame vint d’abord caresser le magnifique visage d’Akio, laissant derrière elle une longue balafre sur sa joue. Puis elle perfora la chair de l’adversaire se trouvant derrière le surveillant, s’enfonçant dans son épaule. Je fermais les yeux, laissant mon esprit se concentrer sur le cri de douleur de mon adversaire. D’un geste je me retournais, contrant avec difficulté l’attaque de mon adversaire, sentant la lame de celui-ci couper la paume de ma main alors que ma dernière dague avait ralentit son geste. Je souris. J’étais aux anges. Mon pied percuta violement la poitrine du jumeau qui recula, le souffle coupé. Je sautais, tourbillonnant dans les airs mon pied frappa force son visage. Je l’observais basculer, vaciller. Et se redresser. Merde. Sont costaud ces idiots. Il se téléporta. Une fois. Son poing s’enfonça dans mes côtes. Deux fois. Son pieds percuta ma cuisse et me fit vaciller vers l’avant. Je continuais de sourire. J’avais mal. Je sentais mon sang glacé se durcir sur mon dos. Je souriais. Combattre. J’allais les tuer. Les tuer !





Beatus vir qui suffert tentationem
Quia cum probates fuerit accipient coronam vitae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akio Satô

avatar

Surveillant(e)


Messages : 12
Experience : 33
Date d'inscription : 16/11/2009

Sky-Children
Arme: n/a
Nom de la Bête: Norah
Type de Bête: Panthère des Neiges

MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Sam 13 Fév - 2:00

La dague frôla ma joue, la déchirant. Je retiens de justesse ma main qui désirait ardemment enserrer entre ses doigts le coup de l’élève. Abimer ainsi mon visage. Elle était perfide. J’entendis derrière moi un cri de douleur. Elle m’en avait fait oublier mon adversaire. Je souris de nouveau, malgré le filet de sang coulant le long de mon visage. D’un geste je me retournais, laissant mon pied percutait avec la violence la dague déjà enfonçait dans l’épaule de mon adversaire. Il cria de nouveau. Il m’attaqua. D’un bond sur le côté j’esquivais sa lame. Levant les yeux, je n’aperçus que le vide. Un violent coup me fit basculer vers l’avant alors qu’une douleur irradiait le haut de mon dos. Je grimaçais. Il y a des pouvoirs qui ne devraient pas être autorisé à la naissance. « Idiot. Qu’est-ce que tu ferais sans moi ? » Norah. Elle s’était éloigné dès qu’elle avait sentit la présence des ennemis. Ne m’inquiétant pas pour elle je l’avais laissé à ses occupations. Elle me surprenait toujours, agréablement bien sur au contraire de ma co-équipière du moment. Elle marcha vers moi de sa démarche fluide. Je courus vers elle malgré mes blessures. Mon adversaire apparut devant moi. En un sourire mon pied vint s’écraser contre son nez. Il bascula en arrière, sans me soucier de lui je sautai au dessus de son corps endolori et atterrit près de ma bête. J’attrapais les deux katana qu’elle tenait dans sa gueule. Deux armes bien rangées dans leurs fourreaux blancs. Deux jumelles. Avec une pointe de nostalgie j’observais l’ancien héritage de mon frère. Télépathiquement j’ordonnai à Norah de rejoindre Mya pour l’aider, nous n’avions pas besoin d’elle ici.
Le reste fut rapide, d’un geste je balançais le katana à Loo qui le rattrapa sans difficulté. Et les combats reprirent. Lame contre Lame. Le rythme changeait. Moi comme Loo parions avec plus de facilité les attaques de nos adversaires. Nos armes fétiches en mains. Pourtant, nous continuons de reculer. Ils étaient rapides. Très rapides. Ils se téléportaient. Facile dans ces cas là. De plus, les deux chiens se mêlaient au combat. Lassé de voir leurs maitres s’amusaient sans eux. Je réussi a enfoncer ma dague dans la gueule de celui qui m’attaquait. J’étais de nouveau dos contre dos avec Loo. Je fronçais les sourcils, je venais de sentir le corps de la jeune fille avoir un léger moment de faiblesse qui n’avait rien à voir avec un coup. Chassant cette préoccupation je parais une nouvelle attaque du jumeau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Superviseur

avatar

1ère Année


Messages : 28
Experience : 37
Date d'inscription : 23/12/2009


MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   Mar 16 Fév - 18:11

Mes yeux suivaient inlassablement leur danse guerrière. Ils étaient étranges tout de même. Nous étions dans une école pour Sky-Childrens et pourtant, je ne les avais pas encore vu une seule fois user de leur pouvoir. Ou de leur bête. Cela laissait trois solutions, soit leur pouvoir n’avait rien d’offensif et ne leurs étaient donc d’aucune utilité, soit ils n’étaient plus en états de les utiliser où ils préféraient combattre par les armes n’usant de leur pouvoir que si la situation devenait trop critique. Je les observais, la réponse étaient forcément la trois, leurs aptitudes aux combats rendait l’utilisation de pouvoir obsolète. Amusant. Très amusant. La beauté glaciale venait de blesser sans scrupule son équipier, blessant ainsi le jumeau. Savaient-il qu’aujourd’hui serait celui de leurs mort ? Bien sûr, leur mort serait une perte considérable pour notre groupe, mais personne n’est irremplaçable dans ce monde. Leur précision était exceptionnelle, malgré leurs âges je sentais un entrainement profond façonnant leurs muscles. Deux magnifiques machines à tuer, guerrier implacable cachant leur faiblesse par des points forts infaillible. Une force physique légèrement diminuée pour la princesse compensée par une agilité et une précision chirurgicale. Une taille importante ainsi qu’un poids en conséquence comblé par une rapidité et une force exceptionnel. Ils respiraient pour combattre. Mes doigts s’enfoncèrent dans le paquet de bonbon, tâtonnant le plastique à la recherche de ces dragées salvatrices. Mes doigts n’atteignaient que le fond du calice. Je grognais. Fourrant mes mains dans mes poches je réussis à retrouver mon paquet de secours. Sauvé ! Recommençant à avaler mes bonbons je relevais les yeux vers le combat. Les deux avaient à présent deux katana dans les mains, des armes jumelles à la blancheur éclatante. Quel était le lien qui lié ces deux êtres ? Des aboiements retentirent, les deux dogs avaient délaissé les restes du festin de la fête pour se consacrer aux deux ennemis. Un peu cons sur les bords ces deux là. A l’image de leur maitre. Cette pensée me tira un sourire alors que j’avalais une nouvelle paire de dragée. Le premier chien s’écrasa au sol, la gueule ensanglantée. Le second fut plus intelligent, profitant que sa proie soit attaquée par son maitre il se jeta sur son mollet. La princesse n’avait pas hésité, entre paré l’attaque d’un chien et une lame qui se dirige droit vers votre cou. Les dents de l’animal s’enfoncèrent dans sa chair lui tirant un gémissement de douleur. Je souris. Dommage. Elle était pourtant belle. Je vis la bave violette du chien s’infiltraient dans la plaie de l’ennemie. Se mélangeant à son sang. Elle écarquilla les yeux. Et oui, du poison. Redoutable. En quelques minutes il atteignait le cœur et lui causait un arrêt cardiaque. Attaquant sans relâche jusqu’à ce que l’organe vital rende l’âme. Sur son passage il s’amusait un peu, attaquant le système nerveux et laissant des traces sur son chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: [SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]   


Revenir en haut Aller en bas
 

[SCENARIO DU BAL n°1] Soirée Costumé [Sujet Principal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TSUBASA GAKUEN :: TSUBASA GAKUEN :: Lieux Divers :: Salle de Fête-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit